Cote d’ivoire – Guillaume Soro, candidat depuis l’Espagne

Encore un article trouvé sur le net, celui-ci est de jeune Afrique, par contre j’ai mis moi même les images et la vidéo en fin d’article :
Présidentielle en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro, candidat envers et contre tout
RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
22 octobre 2019 à 15h42
Par Anna Sylvestre-Treiner

C’est depuis l’Espagne que Guillaume Soro a annoncé, le 12 octobre, qu’il briguerait la magistrature suprême en 2020. Il est le premier poids lourd à sortir du bois, mais peut-il vraiment l’emporter ? 
Guillaume Soro est à cran. Au téléphone, cela s’entend, il est irrité, énervé. Restés à Abidjan, certains de ses proches s’interrogent. Ils le connaissent bien, nul doute qu’il se passe quelque chose. Mais ils sont loin de l’Europe, où leur chef vit depuis près de six mois, et Guillaume Soro ne leur dit rien.

C’est par l’écran de leur smartphone dernier cri qu’ils apprennent la nouvelle, le 12 octobre. L’image est mal cadrée, la connexion parfois capricieuse, mais depuis la Côte d’Ivoire c’est la seule façon de suivre en direct le dernier « crush » de leur patron. Le « crush », c’est le nouveau nom tendance donné par Guillaume Soro à ses meetings en forme de séances de ­questions-réponses. Est-ce le Soro guerrier qui veut écraser (to crush, en anglais) l’adversaire qui va apparaître ? Ou le Guillaume charmeur venu séduire l’assistance (un « crush », chez les ados) ? Un peu des deux……
(source jeune afrique)

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire