Nigeria – Sept élèves et une enseignante enlevés en pleine classe

Des hommes armés ont kidnappé en pleine classe sept élèves et leur enseignante dans un village de l’État de Kaduna, dans le nord du Nigeria, a-t-on appris mardi de sources locales. Les assaillants avaient pris place, à deux ou trois, sur une vingtaine de motos et ils ont envahi le village de Damba-Kasaya lundi 24 août, en tirant en l’air.
Ils sont entrés dans l’école de Prince Academy où les lycéens préparaient leurs examens de fin d’études, ont expliqué des villageois témoins de la scène à l’AFP. «Ils ont enlevé sept élèves ainsi que leur enseignante», a indiqué Iliya Bawa, un habitant de Damba-Kasaya.

«Nous ne savons pas où ils les ont emmenés», a-t-il ajouté. «Ils n’ont toujours pas pris contact avec les familles, on espère qu’ils ne leur feront pas de mal». L’armée a été déployée dans le village, faisant fuir les derniers hommes armés qui terrorisaient le village, a fait savoir un autre habitant, qui n’a pas souhaité révéler son identité. «Un milicien (engagé pour protéger la communauté des bandits, ndlr) a été tué dans les échanges de tirs lorsque les soldats sont intervenus», a expliqué ce dernier.

La police locale, contactée par l’AFP, n’était pas disponible pour confirmer l’incident. Les enlèvements contre rançon sont courants au Nigeria, particulièrement dans l’État de Kaduna où des gangs armés terrorisent les populations, volent le bétail ou pillent les villages. En octobre 2019, des hommes en armes ont kidnappé six jeunes filles et deux employés dans une école de l’État, avant de les relâcher quelques semaines plus tard.
(Source –  Le Figaro avec AFP Publié hier)

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire