Abolition de l’esclavage

vignette-520x400-jpg-3Nous venons de passer l’anniversaire de la journée internationale de l’abolition de l’esclavage et si on trouve historiquement des exemples ponctuels et localisés d’affranchissement d’esclaves, l’interdiction légale de l’esclavage, étendue à toutes les catégories de population, resta rare avant l’époque contemporaine et même à l’heure actuelle l’esclavage moderne existe..

Certains réclament encore réparation et je les comprends tout à fait, mais est-il bon de vivre toujours dans cette haine de ce que nos ancêtres ont pût faire ??

Sommes-nous vraiment responsables de tout “ce déballage” de vies humaines qui étaient exhibées depuis des décennies et en premier sur les marchés égyptiens et qu’ensuite ce sont les arabes qui ont continués à vendre des esclaves noirs, suivie aussi par les belges et bien sur toute l’Europe et en particulier la France….

Les esclaves étaient de la main d’oeuvre pas chère et quand un mourait, on le remplaçait tout simplement !

Il ne faut pas oublier non plus que certains chefs africains ont vendus eux-mêmes leurs propres congénères sans se soucier de ce qui pourrait se passer, tout cela pour l’appât du gain et des protections qu’on pouvait leur assurer…

Alors qui est responsable ??

A qui doit-on rendre des comptes ?

Et pour certains qui demandent une compensation financière ont-ils simplement réfléchi que cela ne ramènerait jamais les morts et le mal qui a été fait ?…..

Je crois en toutes sincérités que si le peuple noir ne doit pas oublier les exactions qui ont pu être faites qu’il prenne juste conscience que même maintenant certains gouvernorats n’hésitent pas à vendre leurs peuples au profit de leurs intérêts personnels.

Tout comme autrefois, ce sont les stratégies politiquo-financières qui prédominent et qui sont flagrantes !

En Europe également, certaines personnes sont des esclaves pour les personnes qui les emploient, pour d’autres ce sont des gens venus de divers pays à qui on a promis plus d’argent, du confort, une vie meilleure et qui se retrouve prisonnier sans leur passeport « à servir des maîtres modernes »

Alors je pense que le moment est venu de se révolter et de casser une bonne fois pour toute les chaines cérébrales qui les tiennent sous la dominance d’un passé trop lourd pour eux dont ils ne sont pas responsables…

Ces derniers jours une grande dame « ANGELA DAVIS » était dans notre région,  car la ville de NANTES a été une des premières à reconnaître qu’elle avait été un port négrier mais elle a aussi reconnu le tort causé aux êtres humains originaire d’Afrique et à leur descendance. C’est un petit pas fait par notre région, mais s’en est un quand même !!

Un mémorial a été érigé en souvenir et devoir de mémoire pour tous ces africains,  au Quai de la Fosse à NANTES et cette exposition relate toutes les cruautés dont on pu être victime les noirs et le peuple africain tout entier, cela afin que nul n’oublie.

Et comme l’a souligné “ANGELA DAVIS”, ce serait merveilleux si l’Amérique enseignait à ses étudiants la véritable histoire de la traite négrière, comme le fait la ville de NANTES. Chacun et chacune d’entre nous devrait savoir son passé pour mieux se construire….

La voie maintenant est d’aller vers l’avenir, la solidarité, la compréhension de tous les humains du monde quelle que soit sa couleur, son appartenance religieuse ou politique afin que notre humanité ne se perde pas… Tania

Laisser un commentaire