Un peu d’histoire

En violet, la route suivie il y a 70 000 ans par les ancêtres des Aborigènes. En noir, la migration plus tardive vers l'Europe et l'ensemble du continent asiatique.© Universcience

En violet, la route suivie il y a 70 000 ans par les ancêtres des Aborigènes. En noir, la migration plus tardive vers l’Europe et l’ensemble du continent asiatique.© Universcience

Les ancêtres des Aborigènes auraient été les premiers Homo sapiens à quitter l’Afrique il y a 70 000 ans.

Un génome qui atteste que les Aborigènes sont les descendants des premiers Homo sapiens à avoir conquis l’Australie.

il y a environ 70 000 ans, avant que d’autres Homo sapiens ne s’installent en Europe et dans toute l’Asie. Ce génome aborigène vient ainsi bousculer l’hypothèse communément admise que tous les hommes actuels descendent d’un seul groupe d’Homo sapiens sortis d’Afrique il y a 50 000 ans.

Quant aux rencontres faites par ces premiers Homo sapiens en quête de nouveaux mondes, le génome rapporte que sur la longue route qui les a menés vers l’Australie, ils ont croisé en chemin des hommes de Neandertal et des hommes de Denisova, des espèces humaines aujourd’hui disparues dont ils portent quelques séquences dans leur ADN. Un brassage génétique qui témoigne une nouvelle fois d’un métissage préhistorique.

Alors je ne vois pas pourquoi maintenant la haine est dans les rangs des uns et des autres, car finalement le métissage et le mélange des races datent de bien avant nous et finalement nous portons tous en nous une partie de l’Afrique, ce dont personnellement je suis très fière.

Sentir en soi ses propres racines fait que l’on sait enfin d’où l’on vient et où on peut aller, car personne ne pourra empêcher un individu de revenir à sa terre mère.

Ni un tampon sur un visa, ni une société à la con qui régit des lois encore plus cons !!

Les êtres humains devraient avoir le droit de naviguer dans le pays de leur choix sur n’importe quel continent, n’oublions pas que nous sommes une majorité gouvernée par une minorité, qui détient certes les capitaux, mais nous, nous avons une chose précieuse en nous, un cerveau et ce que nous sommes vraiment…… TOUS DES AFRICAINS ! Béa 

Ce contenu a été publié dans Chronique Bea, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire