Le troisième nom




imagesComme je l’ai annoncé au tout début de mes articles, chaque samedi je donne le nom d’une personne, de celle qui a profité de sa position pour s’enrichir sur le dos de la population camerounaise. Alors aujourd’hui je vous livre le troisième nom…

Cette personne est Née un 20 mars 1954 dans le département de la Mefou et Afamba, région du Centre. Elle était l’ainée d’une famille de neuf enfants. Diplômée de l’Ecole normale supérieure de Yaoundé, elle est à la base Professeur des lycées d’enseignement général.

Elle a gravi toutes les marches dans la fonction administrative de l’éducation en ayant été successivement : Inspecteur provincial de pédagogie de français dans la province du Centre ; Chef de Centre des ressources de Yaoundé ; Inspecteur national de pédagogie de français ; Président de jury à des examens officiels ; Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires en décembre 2004. 

liasse-cfaL’ex-haut fonctionnaire vivait des temps difficiles depuis quelques années. Nommé Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires en décembre 2004, elle devait être inculpée six ans plus tard, le 13 janvier 2010, de détournement de deniers publics d’un montant de 250 millions de FCFA,

La décision du tribunal de grande instance de Mfoundi de la placer sous mandat de détention provisoire avait amené la secrétaire d’Etat à entamer une grève de la faim pour protester contre son incarcération et les faits qui lui étaient reprochés.

Il s’agit de Fille de préfet, l’ex-Secrétaire d’Etat au Minesec Mme Abena Marie Catherine qui aurait dû célébrer ce 20 mars 2014 son 60ème anniversaire

Elle aurait été libérée le vendredi 4 février. Cependant, les autorités judiciaires indiquent que la procédure suivra son cours. PERSONNE NE CONNAIT la décision de sa libération, sommé par le procureur de remboursé l’argent détourné, elle aurait affirmé n’avoir rien volé !!

Marie-Catherine Abena Eyenga rejoint le ministère des Enseignements secondaires le 08 décembre 2004. C’est la première à avoir rejoint ce poste nouvellement mis sur pied dans un ministère qui, lui aussi, vient d’être créé par décret présidentiel.

Elle y travaillera en étroite collaboration avec le ministre des Enseignements secondaires, Louis Bapes Bapes, qu’elle accompagnera dans différentes missions.

Sur la scène médiatique, elle est très tôt remarquée. D’abord pour sa sobriété et ses coiffures des années 60, mais aussi et surtout pour la solennité de son expression.

Dans les milieux scolaires, on lui colle le pseudonyme de «Dame de fer». Ses visites inopinées dans les établissements scolaires et ses positions tranchées vis-à-vis de certaines responsables d’établissement finissent par irriter quelques fois.

livre de catherine abénaEn 2008, Catherine Abena publie aux éditions Ccinia Communication un livre intitulé « Sur les traces de Pépé », un roman de 82 pages.

La cérémonie de dédicace, très courue, a lieu à l’hôtel Hilton de Yaoundé. Des directeurs généraux, des ministres, des membres de sa famille, des amis et des connaissances sont présents
L’auteure raconte l’histoire d’un « homme qui a marqué sa famille», et qui a écrit l’histoire de son pays à sa manière.

«Sa plume était sa manière d’être, de servir son pays.», selon ses propos Suite au remaniement du 30 juin 2009, Catherine Abena quitte le ministère des Enseignements secondaires. L’opération “Epervier” la rattrape alors qu’elle n’est plus aux affaires. Le 8 janvier 2010, elle est interpellée et mise sous mandat de dépôt à la prison centrale de Kondengui

Dans le milieu familial, Catherine Abena est connue comme «une femme dévouée à la foi chrétienne». Fille de Jacqueline Pauline Manga et de feu Hubert Claude Abena, administrateur civil et ancien sous-préfet, elle est mère de cinq enfants. Elle a été tour à tour chargée de mission et président du jury aux examens officiels, inspecteur national de pédagogie de français, chef de centre des ressources à Yaoundé alors encore une fois, une position sociale élevée permet-elle de détourner des fonds. A vous de juger…

ABENA CATHERINE (ex secrétaire d’Etât)ABENA CATHERINE EX SECRETAIRE D'ETAT AU CAMEROUN

Compte n° K00941015021156006018 30 ouvert à ECOBANK Sénégal sous prête nom Mveng Mve Zang Jean Joseph – Solde au 31.12.2008 – 96 000 000 fcfa – Un retrait a été éffectué le 01.11.2009 d’un montant de 80 000 000 fcfa

Compte n°028324852-77-064 ouvert à NATIXIS BANK Paris au nom de la S/C Abena Nicolas – Solde au 28.02.2010 – 120 000 fcfa après un retrait au 23.02.2010 d’un montant de 622 000 000 fcfa

Alors vérité ? Escroquerie ? Bonne foi de Mme Abena, on est en droit de se poser la question, mais tant d’argent dans la nature pour une personne qui selon son entourage avait une dévotion chrétienne, comment a t-elle pu détourner des fonds alors que des enfants n’ont pas de quoi payer leurs études, ou simplement manger à leur faim !!! Mme Abena est décédée et comme vous pourrez le constater c’est  un peu du “menu fretin” comparée aux deux noms précédemment cités, mais vous pourrez le constater vous même la semaine prochaine !

Je pense sincèrement que ces personnes qui volent les biens publics se retrouvent en prison, mais là encore que deviennent les fonds détournés sachant qu’ils ne sont pas stockés dans des banques ors de l’Afrique… Alors on peut aller en prison tranquille, sachant que en sortant, ces personnes n’auront aucuns problèmes financiers, contrairement aux gens honnêtes ! K.S.A




A propos Kaki

L'écriture m'a été d'une aide précieuse et mes écrits reflètent mon caractère. Que ce soit dans mes poésies, ou mes articles, tous sont matière à réflexion puisque très souvent je dénonce les exactions et la corruption présente partout dans le monde. Je me bats aussi pour la condition des femmes en Afrique et ailleurs ainsi que la protection des enfants ! Dans mon combat, notre auteur et ami "Kap" m'a rejoint pour nos convictions. Déjà neuf recueils de poésies à mon palmarès, tous répertoriés à la Bibliothèque Nationale de France. (BNF) " COULEUR D'AFRIK " au nombre de six recueils ont vu le jour, ils parlent de l'Afrique et des conditions de vie. " VOUS AVEZ DIT NORMAL " raconte des histoires extraordinaires vécues par moi " LES MOTS DES MAUX " sont les histoires de la vie de tous les jours. " LE CŒUR EN VRILLE " est tout en douceur et romantique à souhait ! Je n'ai pas oublié les enfants avec mon recueil "LÉGENDES D'ICI & DE LA-BAS" qui paraîtra pour les fêtes de Noël. Actuellement je travaille sur ma bio qui devrait paraître en cette fin d'année, elle s'appelle "JE TE RACONTE" Je suis tendre, amusante et parfois mordante, mes écrits ont un style qui font de moi un auteur confirmé qui mérite que vous me suiviez, si vous aimez la poésie ! A très bientôt de vous voir sur mes écrits. Je vous love ! Kaki
Ce contenu a été publié dans K.S.A, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire