Le terrorisme





Le commissaire africain pour la sécurité et la paix, Smaïl Chergui, a mis en garde le 15 décembre 2016 contre la convergence de milliers de combattants étrangers ayant fuient l’Irak et la Syrie vers la région du Sahel, il a informé les états qu’il était impératif de renforcer les capacités de lutte contre le terrorisme

Le fléau transnational a causé la mort de 14 860 personnes en 2016 au cours de 1651 attaques, la plupart étant commises en Afrique. L’ancien coordinateur des services de renseignements Ghanéen Larry Gbavio Lartey a présidé l’ouverture à Alger de la 10 ème réunion annuelle des points focaux, qui devra permettre d’analyser la situation sur le continent afin de prévoir une meilleure coordination pour la lutte contre le terrorisme qui frappe le continent. 

Monsieur Gbavio Lartey met l’accent sur les efforts du Caert dans les efforts de lutte… L’occasion de ce rassemblement est de voir ensemble comment rendre efficace la lutte anti-terroriste et débattre de l’extrémiste religieux que subit de plein fouet l’Afrique. Plusieurs ateliers de ce style ont été organisés au Ghana, en Côte d’Ivoire et au Kenya avec des financements espagnols.

La préoccupation vient du fait de la Libye, où l’émergence liée à la prolifération de milices armées qui font le choix de se défendre par les armes ! Le commissaire africain Smaïl Chergui plaide pour une approche commune pour lutter contre ce fléau au travers d’échanges et de communications plus rapides. Les attentats de France et de Belgique ont quand à eux été médiatisés, il en est pas de même pour les attentats africains dont les médias locaux la plupart du temps n’informent pas, dans le but parait-il de ne pas affoler les populations.

Mais n’est-il pas légitime pourtant que les populations soient informées, afin de ce prémunir de toutes ces horreurs, personnellement c’est mon point de vue… Les africains ont le droit d’être informés de ce qui se passe sur leur sol et peut-être cela réveillera t’il la fibre patriotique chez la jeunesse, qui pourrait éventuellement s’enrôler dans les rangs de l’armée… Le patriotisme devrait être dans le cœur que chaque être humain ! Mais en attendant des hommes œuvrent pour que la paix s’instaure sur le continent africain, alors rendons hommage à ceux qui travaillent dans l’ombre !! Paula 




Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire