Mali – Grande marche le samedi 17 juin





D’après Fabou Kanté du Mouvement Tabalé, la cour constitutionnelle n’a rien fait pour que les choses s’arrangent au Mali, pire, elle s’est même rangée aux côtés du gouvernement en cautionnant la fermeture de près de 500 écoles et de 70 sous préfectures qui restent vacantes, tandis que l’absence totale ou partielle de l’état sur près des 2/3 du pays est soit-disant pour des problèmes d’insécurité et cette insécurité est qualifiée de résiduelle. La cour constitutionnelle vient donc de prouver qu’elle n’a ni empathie, ni considération, ni respect pour le peuple malien, pire elle le méprise !

C’est pour cela qu’une grande marche est organisée par la population qui en a assez de voir ses droits bafoués et certaines phrases comme celle-ci commencent à inonder la toile : “Ma patrie c’est ma patrie et c’est a moi de faire la gloire de ce pays. Ne touche pas a ma constitution. S’ils ont coupé facebook ils ne pourront pas couper nos langues et nos SMS. Partage au maximum, samedi le 17 juin qu’une grande marche est prévue au Monument de la Liberté à 09h…j’ai fait mon devoir c’est ton tour,la patrie ou la mort. Ensemble nous vaincrons!! … “Abdoulaye sy inspecteur des finances

L’OBJECTIF FRONT DU NON
Mobiliser 300.000 personnes à Bamako le samedi 17 juin 2017 contre le projet de reforme constitutionelle. C’est l’objectif de la plate-forme ” An tè A bana Touche pas à ma Constitution ” dont votre serviteur est membre.
Bien à vous
Fabou KANTE

Et comme on peut le constater le gouvernement Malien ne fait pas exception à la règle pour essayer de museler la presse ainsi que tous les moyens de communications ! Mais comme le dit Abdoulaye Sy, c’est ensembles que les maliens gagneront la liberté qu’on leur refuse, ainsi que l’application de leurs droits. Ils pourront aussi faire respecter leur liberté d’expression ainsi que la liberté de la presse, sachant que malgré tout quelques uns se laissent acheter par ce gouvernement corrompu ! Un bon journaliste ne doit pas craindre un gouvernement en place, il doit ni se laisser manipuler, ni intimider, ni acheter !  Un peuple n’est plus aussi crédule que les puissants le croient, car lorsque un peuple se met en marche rien ne peut l’arrêter et n’oubliez jamais que le peuple est une force et que la force vaincra ! Paola 



Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Mali – Grande marche le samedi 17 juin

  1. Traoré Abdoulaye dit :

    Si le gouvernement fait la sourde oreille..ils feront à leur frais.
    Comment peut-on parler de sécurité résiduel. Pas plus hier il y’a eu des attaques à la gendarmerie et la douane de Hombori tout l’après midi et le combat à continue jusque dans la soirée.Il y’a la CMA le groupe rebelle munauritaire de Kodak appelle ses combattants à rejoindre Kodak. Donc il une guerre qui se positionne…
    Wait and see

Laisser un commentaire