Guinée Equatoriale – Il tue sa petite amie





C’est pour une histoire de portable qu’il tue sa copine et l’enterre dans un coin de la maison  ! Un jeune malien vivant à Bata en Guinée Equatoriale a commis l’impensable. Il a assassiné sa petite amie, une équato-guinéenne, à cause d’une histoire d’argent liée à un téléphone portable. Le comble est qu’après l’avoir tué, ce jeune homme a enterré sa copine dans un coin de la maison qu’il loue chez un bailleur. La police l’a mis aux arrêts alors que celui-ci s’apprêtait à quitter la Guinée pour son Mali natal. 

Selon la presse locale, la semaine dernière, une dispute entre un jeune malien et sa petite amie avait éclaté. Pour cause celle-ci lui réclamait de l’argent. La fille demande au jeune homme de lui donner son téléphone à la place de la somme d’argent querellée. Refus du petit ami. La nuit tombe ils continuent leur dispute jusqu’à ce qu’une bagarre éclate pendant laquelle la fille reçoit un coup. Elle perd connaissance et décède, certainement victime d’une commotion. Le jeune homme pris de panique prend le corps et l’enterre tout seul dans un coin de la maison de son bailleur.

Le lendemain, les parents ont alertés la police pour leur signaler la disparition de leur fille. Orange Guinée est donc mis à contribution pour déterminer le dernier numéro composé par la jeune fille. Le numéro du jeune homme est désigné comme dernière appel. Le suspect a été interpellé alors qu’il avait déjà pris son billet pour le Mali. Il a finalement avoué le meurtre et a indiqué l’endroit où il avait enterré la jeune fille. Il a été déféré devant le parquet de Bata, où il devra répondre de ses actes. (Source Malinext) Comme quoi trop souvent en Afrique les jeunes filles prennent les jeunes hommes pour des banques, et les jeunes hommes deviennent violents au lieu de partir prendre l’air, ce qui éviterait bien des drames de ce style ! Paola



Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire