Afrique – La violence aux femmes





Sur la vidéo jointe, vous allez découvrir un homme frappant une femme !!! Il paraît que ce genre de pratiques est courante en Afrique et que les forces de l’ordre ne s’en mêle pas. De plus pratiquement aucun texte de loi ne défend vraiment les femmes.

Les minutes paraissent interminables et j’avais mal pour elle jusqu’à ce que deux messieurs viennent au secours de cette dame… Mais le pire c’est la personne qui filme sans même intervenir !! Je trouve juste ça ignoble… Alors femmes rebellez-vous, il est plus que temps de ne plus vous laissez dominer par des hommes surtout s’ils sont violents, ne soyez pas soumises, partez vous risquez votre vie et parfois celle de vos enfants !

La violence familiale est un problème de portée mondiale. Selon l’OMS, la violence au sein des foyers est la première cause de blessures et de décès en Europe pour les femmes de 16 à 44 ans, devant les accidents de la route et les cancers. De fait, a déclaré en 1999 le Secrétaire général de l’ONU de l’époque, Kofi Annan, “la violence à l’égard des femmes se retrouve dans toutes les régions du monde, dans toutes les cultures et à tous les niveaux de la société. C’est peut-être la violation la plus honteuse et la plus répandue des droits de la personne humaine”.

Etudiant particulièrement la situation en Afrique, Mme Heidi Hudson a constaté dans une étude menée en 2006 pour l’Institut sud-africain d’études sur la sécurité que “la situation d’infériorité des femmes de nombreux pays africains, notamment en milieu rural, est profondément ancrée dans la tradition”. La situation est telle, ajoute Mme Hudson, que les femmes sont parfois considérées comme des objets ou des biens, ce qui est particulièrement manifeste lorsqu’on considère des pratiques comme le lévirat et le versement de dots.

En Afrique, seule l’Afrique du Sud a promulgué les lois nécessaires pour réprimer la violence envers les femmes. le plus grand défi consiste à faire évoluer les mentalités et les croyances qui maintiennent les femmes en situation d’infériorité. “Il faut que davantage de femmes aient conscience de leurs droits et que les hommes soient sensibiliser à l’égard des femmes, car si une femme n’avait pas été là pour les mettre au monde, eux n’auraient pas le “loisir” de frapper une femme pour n’importe quoi ! 

N’hésitez pas à donner vos impressions, votre point de vue et à votre avis de quelle façon peux-t’on faire cesser cette situation… Je n’ai pas la science infuse, mais perso si un homme lève la main sur moi pour me frapper, il n’aura pas le temps de l’abaisser car il serait mort avant, surtout lorsque l’on a déjà connu la violence, mais cette violence là n’est pas une solution alors autant partir ! Et vous, vous en pensez quoi ? Paola




Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire