France – Macron et la zone Fcfa





Si on ne se sent pas heureux dans la zone Franc, on la quitte pour aller battre sa monnaie, comme l’ont fait la Mauritanie 🇲🇷 et Madagascar 🇲🇬. Il faut arrêter les déclarations démagogiques qui font du FCFA le bouc émissaire des échecs des politiques économiques>>.

Dixit Emmanuel Macron, en marge du Sommet du G5 à Bamako.

Voilà DIFFICILE D’ETRE PLUS CLAIR….

“Que les Abrutis de la zone Franc prennent leurs responsabilités et exigent donc à leur dirigeants la cohérence”. C’est ce qu’à dit un de mes amis Serge Anango dans un post qu’il a fait hier sur son mur Facebook ! Et franchement j’adhère à ce qui a écrit ! Mais….. Parce qu’il y a un mais, les africains pour la plupart n’ont pas compris le sens des paroles d’Emmanuel Macron, pourtant on ne peut faire plus clair !!! Le Fcfa signifiait entre 1945 et 1958 franc des colonies françaises d’Afrique,
Le Cfa créé initialement en 1939 juste avant la seconde guerre mondiale et le Fcfa date de 1945, institué par les allemands au Cameroun et au Togo qui ont d’abord été des colonies allemandes puis repris plus tard par la France ! 

Il s’agissait alors de restaurer l’autorité monétaire française dans ces territoires qui ont été isolés de la métropole durant la seconde guerre mondiale, et qui avaient souffert de la raréfaction des échanges, et ont dû parfois créer des émissions locales appuyées sur d’autres devises que le franc français (par exemple le dollar US), voire accepter des émissions fantaisistes par les troupes armées, ou accepter la monnaie des occupants, comme ce fut le cas pour les protectorats et territoires français en Asie !

Mais d’autres pays, y compris en Afrique, utilisent une monnaie appelée franc, sans qu’elle soit arrimée à l’euro et donc sans faire partie de la zone franc (par exemple Djibouti et le franc djiboutien arrimé au dollar américain, ou la Guinée et le franc guinéen dont le change est libre). Il y a bien eu le Mali aussi qui avait créé sa propre monnaie en 1962 mais devant les problèmes économiques causés revient en zone fcfa en 1984.

Le nombre de pays et territoires utilisant le franc CFA a changé dans le temps comme certains pays ont introduit leurs propres monnaies. Quelques pays de l’Afrique de l’Ouest ont choisi d’adopter le franc CFA, bien que ces pays n’aient jamais été des colonies françaises.

  • 1960: la Guinée quitte et commence l’émission de francs guinéens
  • 1962: le Mali quitte et commence à émettre des francs maliens pour revenir au fcfa en 1984
  • 1973: Madagascar quitte (en 1972, selon une autre source et commence à émettre ses propres francs, le franc malgache, qui coïncidait avec l’ariary malgache (1 ariary = 5 francs malgaches)
  • 1973: la Mauritanie quitte, remplaçant le franc par l’ouguiya mauritanien (1 ouguiya = 5 francs CFA)
  • 1974: Saint-Pierre-et-Miquelon quitte pour le franc français
  • 1975: La Réunion quitte pour le franc français
  • 1976: Mayotte quitte pour le franc français
  • 1984: le Mali re-rejoint (1 franc CFA = 2 francs maliens)
  • 1985: la Guinée équatoriale rejoint (1 franc = 4 bipkwele)
  • 1997: la Guinée-Bissau rejoint (1 franc = 65 pesos)

Alors quand Monsieur Macron, Président de la France dit que les Présidents africains peuvent quitter la Zone Euro il faut néanmoins comprendre que depuis les indépendances, ils avaient parfaitement le droit d’en partir et de créer leur propre monnaie, mais il faut croire que cela en arrangeaient certains d’y rester ! Certains présidents, n’hésitent pas à s’enrichir sur le dos des populations et s’ils avaient leur propre monnaie, ce serait bien plus difficile, là il est plus facile de dire : ” C’est la faute de la France” ! Ou encore d’avoir été accueillit sur le sol français et d’écrire des insanités sur les murs d’une ville, c’est lâche et malsain et quand on est pas content, alors on se barre !!

Rejeter ses propres erreurs sur la faute des autres est tellement plus facile et comme les africains (certains) prennent leurs présidents pour des Dieux et leurs passent tout…. les africains deviennent de plus en plus pauvres, vivent dans des conditions déplorables, les structures sont vétustes.

Les routes sont des bourbiers au moment des pluies, les hôpitaux sont sales et inappropriés pour recevoir des malades et les écoles là où l’instruction est des plus importantes, sont inexistantes !

Il est inadmissible de faire des illettrés en envoyant des enfants travailler comme des forçats, qui plus tard ne poseront pas les bonnes questions, oui c’est bien plus facile ensuite de les manipuler, en leur faisant croire n’importe quoi  ! Et là encore on leur dira ; ” C’est la faute à la France, c’est la faute à la colonisation & bla bla bla” Aussi là je comprend la colère de mon ami quand on voit toujours les mêmes réflexions des africains en règle générale et au Cameroun en particulier ! Paola



Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire