France – La réforme de la sécu





Bonjour à toutes & tous ! Ce matin je vais parler de la France et des nouveautés sociales que veut nous pondre la Ministre de la santé ! Il faut faire des économies parait-il… Le système de santé est en faillite alors on va encore grappiller sur les “petits”, sur ceux qui ont besoin de soin constant, sur ceux qui ne peuvent pas faire autrement et avec les nouvelles réformes, encore une fois ce sont les mêmes qui vont payer les pots cassés !!

En effet Tiers-payant, remboursement des lunettes ou des soins dentaires, prix du paquet de cigarettes : la ministre dit assumer ses choix impopulaires mais elle défend aussi des mesures plus sociales. 30% des dépenses de l’assurance maladie ne sont pas pertinentes affirme Agnès Buzyn. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale sera débattu la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale.

Pour le tiers-payant chez le médecin, validé par le gouvernement de Manuel Valls et critiqué par les médecins, qui devait entrer en application le 1er décembre 2017. Il prévoyait que les patients n’avancent plus les frais remboursés par la Sécurité Sociale. A son arrivée, Agnès Buzyn avait demandé une évaluation du dispositif à l’Inspection générale des affaires sociales. Agnès Buzyn explique dans le JDD : “Nous tiendrons l’engagement du Président de la République de rendre le tiers-payant généralisable” mais elle précise : “nous devons poursuivre nos efforts pour en assurer une application effective partout. Nous ne sommes pas prêt techniquement à l’étendre”. Donc c’est pas pour tout de suite …..

Agnès Buzyn veut faire faire des économies aux hôpitaux. Elle estime qu’il y a “une marge de manœuvre pour économiser des fonds sans toucher à l’égalité des chances”. Première piste : des séjours plus courts c’est-à-dire “favoriser l’ambulatoire”. (c’est souvent déjà le cas) on t’opère le matin, on te fout dehors le soir) “En chirurgie par exemple, détaille la ministre, l’objectif est qu’en 2022, sept patients sur dix qui entrent le matin en sortent le soir, contre cinq aujourd’hui”. Seconde piste : le nombre de lits. “Nous allons fermer les lits qui ne servent à rien pour les réorienter vers de nouveaux besoins” et “lutter contre les opérations inutiles ou les actes réalisés deux fois”. Une décision déjà critiquée par le syndicat Sud santé des hôpitaux de Paris. Déjà quant tu vas à l’hosto, faut que tu attendes des lunes pour avoir un lit, je vois pas du tout là comment elle va faire la Ministre !!!!! Perso je me suis même vu attendre sur un brancard aux urgences pendant des heures parce que ma chambre était pas libre…. Bientôt on sera comme en Afrique !!! 

Le forfait hospitalier, qui représente la participation financière du patient aux frais d’hébergement à l’hôpital, va passer de 18 à 20 €  par jour le 1er janvier et en général c’est ta mutuelle qui la paie, donc par ricochet, les mutuelles vont augmenter aussi au 1er janvier 2018. Par ailleurs les hôpitaux devront mutualiser certaines dépenses, comme les achats de médicaments, afin “d’économiser 1 milliard d’euros”. Honnêtement je vois pas comment ces calculs là sont fait ! Déjà beaucoup d’hôpitaux & maternité ont fermé….. Le plus proche hôpital de chez moi est à 30 kms, mon médecin à 18 kms mais quoi enfin ?? 

La ministre de la Santé confirme la hausse des prix de 1 € en mars 2018. Il passera le cap symbolique des 10 € en 2020. “La France a un comportement anormal vis-à-vis du tabac, affirme Agnès Buzyn, le seul levier efficace, c’est une hausse des prix. Nous savons qu’une hausse du prix de 10 % entraîne une baisse de 4 % de la consommation”. De leur côté les buralistes plaident depuis longtemps pour une harmonisation des prix en Europe. Ils s’étaient mobilisés le 4 octobre à Paris pour demander une nouvelle fois cette mesure. Mais là je connais des fumeurs(euses) que le prix n’arrêtera pas, de plus il faut savoir que l’état se sucre de 80% sur la vente des tabacs …. Comme quoi y’a pas de petits profits !!!

Le candidat Emmanuel Macron avait promis le remboursement à 100 % des lunettes, des prothèses auditives et dentaires. La ministre confirme cette promesse : “Je souhaite y arriver bien avant la fin du quinquénnat. Mon but est d’aboutir d’ici à un an”.  Mais ils ne parlent pas de relever le plafond de remboursement car le barème  date du 27 octobre 1946 ! Il avait été ré-évalué en 1948 si mes souvenirs sont exacts et depuis plus rien ! Le remboursement des lunettes par la caisse d’Assurance maladie n’est souvent pas à la hauteur de la dépense réelle !

Ce remboursement ne représentera en effet que quelques euros sur la facture totale (de 6 à 10 euros pour une paire de lunettes moyenne de 300 euros) et quand on voit où les opticiens achètent leurs montures à 2 euros pour te les vendre 200, une bonne partie reste à votre charge.

Alors je ne vois pas en quoi ces réformes là vont nous apporter quelque chose de mieux….Depuis sa création en 1945, le régime général de la Sécurité sociale subit le feu des « réformateurs » de tout poil. Comment expliquer cet acharnement contre un système que l’on réduit souvent à une simple couverture des risques de la vie ? C’est qu’au-delà de l’assurance sociale, les pionniers de la « Sécu » forgeaient un outil d’émancipation du salariat géré par les travailleurs. Là au contraire, on nous bouffe tous les avantages que les anciens ont acquis et qui étaient sensés protéger les travailleurs afin qu’ils ne se soucient pas du lendemain…. Maintenant ce n’est malheureusement plus le cas ! Paola




A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire