Cameroun – Les faits divers




En Afrique et plus particulièrement au Cameroun les faits divers sont en général des laisser pour compte…. En effet, si en France, on emploie des grands moyens pour retrouver une fillette disparue, au Cameroun la police la plupart du temps ne lève même pas le petit doigt pour ne serais-ce organiser des recherches…

Il se passe parfois plusieurs jours avant que cette dernière commence à bouger et toujours sous la pression de la famille inquiète. Alors que tout le monde sait en France que pour retrouver un enfant vivant il faut moins l’avoir retrouvé en moins de 72h, passé ce délai, il y a peu de chances de retrouver l’enfant en vie et encore si on le retrouve ! Et pour ça tous les moyens sont déployés, affiches sur internet, sur les bidons de lait, chez les commerçants, dans les mairies etc…..

Personnellement j’ai le souvenir d’une petite Eva qu’on a retrouvé décapitée à Douala et qui plus est s’est fait insulter copieusement par des espèces de mégères qui pensaient que si cette petite avait été enlevé, c’était juste de sa faute. La petite Eva et ses copines pourront toujours avoir les gorges tranchées, la police payée à rien faire ne lèvera pas le petit doigt pour enquêter et entraver et surtout mettre ces tueurs d’enfants hors d’état de nuire à nouveau, non ils sont bien trop occupés à raquetter les taximens et à coller les petites tout en se saoulant la gueule…

La justice, cette justice à deux vitesses qui protège par tous les moyens tous les diables de ce pays juste parce-qu ils s’habillent en prada et autres grandes marques merdiques … Ce pays où les pilleurs, les violeurs, les voleurs et les manipulateurs s’en sortent toujours, blanchis sous les applaudissements des Camerounais pendant qu’on incarcère des littéraires, des écrivains, des journalistes qui font juste leur travail et je vous parle même pas de conditions de détention…  (identiques à la photo)!  Ce peuple périt vraiment faute de connaissances, car plus on est ignorant plus on est sujet à être manipuler….. La connaissance produit le pouvoir et cette connaissance est une véritable arme contre un pouvoir despote ! Paola



Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire