Arabie Saoudite – Il y a six ans





Il y a six ans, en Arabie saoudite, le blogueur et activiste Raïf Badawi a été condamné à 10 ans de prison et à 1 000 coups de fouet pour avoir critiqué le gouvernement, l’Islam, plaidé en faveur de la Saint-Valentin et pour des mesures libérales en Arabie saoudite. 

Le blogueur saoudien Raïf Badawi est emprisonné depuis maintenant six ans pour avoir écrit son opinion sur l’islamisme et le pouvoir royal. Il a été condamné, le 17 juin 2012, à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et à une amende de près de 300 000 $ pour avoir tenu un blog, le «Liberal Saudi Network», sur lequel il a publié 14 textes entre 2010 et 2012. Il faisait notamment la promotion des droits de la personne et de la démocratie dans ce pays.

Des textes jugés offensifs par les autorités. Sa femme ainsi que ses trois enfants ont obtenu l’asile politique au Canada et vivent à Sherbrooke depuis décembre 2013. Le Gouvernement du Québec s’est donné pour mission de militer en faveur d’un plus grand respect des droits de la personne sur la scène internationale, notamment en favorisant le dialogue avec nos partenaires. Nous poursuivrons nos efforts afin d’obtenir la libération de M. Badawi», avait indiqué la ministre Christine St-Pierre dans un communiqué en 2016.

Le 18 octobre 2016, l’Assemblée nationale du Québec a adopté une motion à l’unanimité demandant entre autres «aux gouvernements du Québec et du Canada de faire tout en leur pouvoir pour obtenir la libération de M. Badawi et lui permettre de rejoindre sa famille». Amnistie internationale a organisé plusieurs rassemblements au Québec (Montréal, Rimouski, Thetford Mines et Ottawa) pour les prisonniers d’opinion, dont Raïf Badawi.

Au début du mois de juin 2016, les enfants du blogueur ont interpellé Justin Trudeau dans une vidéo afin qu’il intervienne personnellement dans le dossier. «C’est injuste que notre père soit en prison. Il n’a tué personne. Il a juste créé un blog. M. Trudeau, prenez le téléphone, appelez le roi d’Arabie saoudite pour que notre père revienne», pouvait-on entendre dans la vidéo.

Mais le pire dans tout ça, C’est que l’Arabie Saoudite était présente et représentée lors de la marche républicaine de Paris, avec d’autres chefs d’états qui ne respectent pas la liberté d’expression !!! Il y a donc deux poids, deux mesures, dans ces pays là, avec des gens à l’esprit étroit et qui n’acceptent pas des vérités, la liberté d’expression c’est évident qu’ils ne connaissent pas ! 
Néanmoins, les Ministères des Relations internationales et de la Francophonie, et celui de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion de l’Immigration,  ont tenu à réitérer le soutien du gouvernement du Québec à Raïf Badawi…… La France quand à elle ferme son bec, il est évident qu’il faut ménager les rois du pétrole !! Paola




Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire