Afrique – Les enlèvements d’enfants







C’est avec tristesse que j’ai appris ce matin la mort du petit garçon dont l’administrateur du groupe AU BONHEUR ET BIEN ÊTRE DES ENFANTS sur Facebook, avait lancé un appel le 17 mars pour que nous partagions un maximum afin de retrouver ce petit. Appel qui a été très peu suivit malheureusement…. Je suis au regret d’écrire que cet enfant a été retrouvé mort et ensevelit à 500 mètres de la maison de sa famille… Que ce petit ange repose en paix ! 

Néanmoins, les enlèvements d’enfants sont légions sur le sol africain et souvent dans le but de procéder à des sacrifices rituels, souvent incités par des marabouts qui s’enrichissent sur le dos des personnes venues les voir qui promettent richesse et gloire aux visiteurs amener à le consulter ! Ce qu’il faut savoir aussi c’est que si certains dirigeants africains ne s’opposent pas à ces monstrueuses pratiques, c’est qu’ils sont eux mêmes demandeurs de faveurs auprès des “sorciers de pacotille” et qu’eux mêmes essaient de profiter de ce charlatanisme qui coûte la vie à des enfants innocents !

Aussi j’ai décidé que le monde doit savoir ce qui se passe, les langues commencent à se délier, aussi faut-il dénoncer ces pratiques qui n’existent plus en pays européens depuis l’histoire de la Montespan, ex- favorite du roi Louis XIV, soupçonnée d’être une  empoisonneuse et tueuse d’enfants, qui faisait des messes noires pour que le roi lui revienne et faire assassiner la nouvelle favorite Melle de Fontanges. Toutes ces pratiques ont été condamnées, la royauté a fait sa chasse aux sorcières !

Je suis vraiment choquée et attristée qu’au 21 ème siècle ces pratiques arrivent encore dans le monde, surtout en Afrique. On comprend aisément que l’éducation et l’instruction ont fait défaut au peuple africain et le pire, ce sont ceux qui ont eu la chance de recevoir éducation, instruction, qui ont vécu souvent dans le confort comparé à certains et qui sans gène font faire leurs basses besognes par des hommes de main !!

On se souvient encore le 27 févier du petit Traoré Aboubacar Sidiki, dit “Bouba”, a subitement disparu le 24 février dans son quartier de Williamsville et qui a été tué puis vidé de son sang. Le corps sans vie de “Bouba” a été retrouvé enterré à Angré dans le quartier de Cocody en Côte d’Ivoire. Le phénomène de Maraboutage, de croyance placée dans de fétiches a atteint son paroxysme ! Ajoutant à tout cela l’expansion spectaculaire des blanchisseurs d’argent dénommés “brouteurs” qui pensent devoir leur richesse aux féticheurs les conduisant à des pratiques inhumaines et cela se passe en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Mali, au Cameroun, presque tous les pays africains sont touchés par ce phénomène !

En France nous avons les alertes dès qu’un enfant est porté disparu qui passe en boucle sur les chaînes de télé, alertes qui ne suffisent pas toujours, mais c’est déjà un plus ! Ces alertes sont généralement partagées sur tous les réseaux sociaux. De plus en France, les enlèvements d’enfants sont surtout des histoires de famille, de père ou de mère qui veulent récupérer leurs enfants, pas les tuer ! Malheureusement, ce genre d’alerte n’existe pas à ma connaissance en Afrique, c’est souvent la famille qui passe un appel sur les réseaux sociaux, et il faut le dire, le post est trop peu partagé par les africains pour les enlèvements de leurs enfants  ! Aussi il faut que cela s’arrête, mon devoir est de dénoncer ces pratiques ! Je continuerais envers et contre tout à défendre les enfants qui sont l’avenir de l’humanité ! Paola





A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire