Cameroun – L’héritage de Paul Biya







Notre pays est décidément au bord du gouffre. Après avoir systématiquement tué tous les secteurs sociaux au Cameroun, les Camerounais ont amorcé désormais un processus d’autodestruction dont les conséquences n’auront d’égale que la razzia d’Hiroshima et de Nagasaki. Il s’agit de combattre avec violence et vigueur tout ce qui est encore porteur de valeur dans notre pays.

Oui!! Les Camerounais ont décidé de s’autodétruire. Ils ont volontairement décidé de noircir tout ce qui brille même si comme dit l’adage ”tout ce qui brille n’est pas or.”

Tenez!, il y’a quelques temps, une de nos meilleures valeurs musicales était jetée aux gémonies à travers des accusations indignes et particulièrement salissantes. Charlotte Dipanda, vous l’avez imaginé a vu des photos montages d’elle inonder la toile accompagner de fausses accusations de lesbianisme. Dieu seul sait comment cette brave dame a pu se remettre. Samuel Eto’o est systématiquement mangé à toutes les sauces par un cartel de journalistes sportifs camerounais corrompus qui l’accusent d’être le principal fossoyeur du football camerounais. Le brillant journaliste et activiste camerounais Boris Bertolt à chaque fois qu’il fait des révélations sur des hommes politiques camerounais est accusé d’homosexuel. J.Remy Ngono à chaque fois qu’il fait des révélations sur des hommes politiques camerounais est accusé d’homosexuel. Junior Zogo est constamment taxé de faussaire , un commissaire braqueur. Le moi étant haïssable, je suis un déserteur, bandit, voyou plus dangereux que Ben Aladin, Bernard Madoff , Alain Mebe Ngo’o et Atangana Kouna

Tout ce mélodrame au final n’a qu’un objectif à savoir TUER LE GÉNIE, TUER LE HÉROS, CAR LE CAMEROUNAIS DÉTESTE VOIR SON FRÈRE BRILLER..! Voilà mes chers frères la stricte vérité ! Nous sommes nos propres ennemis. Nous prenons plaisir à nous autodétruire ! Voilà la grande victoire du renouveau. Il a réussi à nous diviser et à semer les germes de jalousie en nous ! ! La question c’est donc à qui cela profite tout ça ? Certainement pas à nous mais pire encore, le drame c’est que nous contribuons à tuer l’avenir de ce pays car un pays sans modèles, sans héros est voué à mourir! Nos enfants n’auront pas de modèles car nous prenons plaisir à trouver des tâches sur tous ceux de nos compatriotes qui luttent pour hisser haut notre pays et c’est bien dommage ! (Source Cameroun Web)





Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire