Afrique – Elle chasse les braconniers







C’est une ancienne , une guerrière, vétéran d’Afghanistan, elle traque les braconniers comme on traque le gibier… Oh bien sur elle ne tue personne, mais elle forme sur le terrain des gardes chasses au féminin qui sont comme elle sur le terrain.. Habituée à une vie rude, lorsqu’elle a postulé, sa candidature à été retenu, Aujourd’hui c’est elle qui retient les braconniers qui traquent les éléphants, les girafes et autres lions ainsi que les crocodiles qui rapportent des sommes énormes à tous ces chasseurs illégaux.

Elle s’appelle Kinessa Johnson et ce petit bout de bonne femme sait se faire respecter, car le braconnage est le quatrième trafic le plus important dans le monde.  Selon la WWF, le braconnage serait le quatrième trafic le plus important dans le monde “après le trafic de drogue, la contrefaçon et la traite d’êtres humains”. Un éléphant serait braconné toutes les 15 minutes ! 

Après avoir vécu la guerre en Afghanistan, Kinessa Johnson a rejoint, en novembre 2014 l’association Vetpaw (Veterans Empowered To Protect African Wildlife) créée par un ancien Marine. Ils “cherchaient une femme pour entraîner les gardes femmes (des safaris, NDLR) donc j’ai postulé et j’ai été sélectionnée”, raconte-t-elle au site Alive11. Depuis, elle poste régulièrement des images de sa nouvelle activité sur son compte Instagram. Mais moi je dis, chapeau Mme il faudra beaucoup plus de personnes comme vous pour préservez des animaux en voie d’extinction ! Paola





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire