Monde – Les attentats de 2018







Aujourd’hui, je vais revenir sur les attentats de 2018 dans le monde ! Malheureusement comme tous les ans, les attentats meurtriers ou pas sont légions, mais cette année on peut dire qu’ils se sont accélérés à une vitesse inouï, preuve comme quoi l’Etat Islamique dans le monde veut asseoir son autorité ! Vous trouverez ci-après une liste non exhaustive d’attentats et attaques notables !

JANVIER :

  • NIGERIA :  le 3 janvier 2018, un kamikaze fait 14 morts dans une mosquée, à Gamboru, dans l’État de Borno.
  • AFGHANISTAN : le 20 janvier 2018 : une attaque contre l’hôtel Intercontinental à Kaboul fait 22 morts.
  • LIBYE : le 23 janvier 2018, un double attentat à la voiture piégée, non revendiqué, est commis à Benghazi, près d’une mosquée salafiste après la prière, dans le quartier d’Al-Salmani, tuant au moins 33 personnes et faisant des dizaines de blessées. Des milices proches des salafistes avaient combattu avec les troupes du maréchal Khalifa Haftar contre les milices djihadistes.
  • MALI : le 27 janvier 2018, des hommes armés tuent au moins 14 soldats dans le camp militaire de camp de Soumpi. L’attentat est revendiqué par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans.
  • AFGHANISTAN : le 27 janvier 2018, une ambulance piégée explose près de l’hôpital Jamuriat à Kaboul, faisant 103 morts et 250 blessés.
  • MALI : le 28 janvier 2018, des hommes armés tuent au moins 5 soldats dans un camp militaire, à Ménaka. L’attentat serait attribué au groupe État islamique dans le Grand Sahara.
  • AFGHANISTAN : le 29 janvier 2018, un commando de Daesh attaque l’Académie militaire de Kaboul, tuant 11 personnes.
  • YÉMEN : le 30 janvier 2018, un attentat à la voiture piégée fait au moins 11 morts dans le sud-est du pays.

FÉVRIER :

  • DAGHESTAN : le 18 février 2018, un homme ouvre le feu sur les fidèles qui sortaient d’une église orthodoxe dans la petite ville de Kizliar, dans l’est du Daghestan, province russe du Caucase à majorité musulmane. La fusillade est revendiquée par l’organisation État islamique.
  • SOMALIE : le 23 février 2018, deux attentats à la voiture piégée visent le palais présidentiel et un hôtel, faisant au moins 38 morts et 20 blessés à Mogadiscio. Ils sont revendiqués par Harakat al-Shabab al-Mujahedin.
  • AFGHANISTAN : le 24 février 2018, une série d’attentats menés par les Taliban font au moins 23 morts et une vingtaine de blessés. L’une des attaques est dirigée contre une base militaire, située à Farâh, dans l’ouest de l’Afghanistan.

MARS :

  • BURKINA FASO : le 2 mars 2018, une double attaque vise l’ambassade de France et le Camp Guillaume, siège de l’état major des armées burkinabés à Ouagadougou, faisant 8 morts et plus de 80 blessés.
  • AFGHANISTAN : le 21 mars 2018, au moins 32 personnes sont tuées et une cinquantaine sont blessées, dans un attentat-suicide, revendiqué par l’État islamique, durant les célébrations du Nouvel an perse, devant l’Université de Kaboul.
  • ÉTATS-UNIS : au mois de mars, au moins 5 explosions de colis piégés ont fait deux morts et plusieurs blessés dans la région d’Austin. Le principal suspect, un homme de 24 ans, s’est fait exploser dans sa voiture à l’aide d’un engin artisanal alors qu’il allait être appréhendé par la police. Ses motivations sont pour l’heure inconnues.
  • FRANCE : le 23 mars 2018, une série d’attaques à Carcassonne et Trèbes (Aude) fait 4 morts et 16 blessés, le terroriste est abattu au cours d’une prise d’otage dans un Super U. L’État islamique revendique les 3 attaques quelques minutes après la fin de l’assaut du GIGN.
  • AFGHANISTAN : le 23 mars 2018, une voiture piégée explose à l’entrée d’un stade à Lashkar Gah, tuant au moins 14 personnes et blessant 47 autres.
  • ÉGYPTE : le 24 mars 2018, une voiture piégée explose à Alexandrie, 2 policiers sont tués et 5 personnes sont blessées.
  • LIBYE : le 29 mars 2018, un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage de sécurité à Ajdabiya, fait 8 morts et 8 blessés. L’État islamique revendique l’attentat le lendemain.

AVRIL : 

  • NIGERIA : le 1er avril 2018, une attaque de Boko Haram contre la grande ville de Maiduguri fait au moins 18 morts et 84 blessés.
  • PAKISTAN : le 2 avril 2018, 4 chrétiens sont tués par balles à Quetta, dans une attaque revendiquée par l’État islamique.
  • ALLEMAGNE : le 7 avril 2018, un homme tue 2 personnes et en blesse 30 autres en fonçant avec un véhicule sur la foule à Münster avant de se donner la mort.
  • IRAK : le 8 avril 2018, deux kamikazes se font exploser dans le quartier général de campagne du parti Al-Hal, à Hit, dans la province d’Al-Anbar. 4 personnes sont tuées et 7 autres sont blessées au cours de l’attentat suicide.
  • IRAK: le 12 avril 2018, 16 personnes sont tuées et 14 autres sont blessées à Asdira, dans un attentat à la bombe contre des funérailles de combattants, tués la veille par l’État islamique.
  • MALI : le 14 avril 2018, les camps de la Minusma et de la force Barkhane à Tombouctou sont la cible d’une attaque « sans précédent » qui fait un mort et une vingtaine de blessés, dont 7 soldats français. Les assaillants étaient déguisés en Casques bleus.
  • PAKISTAN : le 15 avril 2018, deux chrétiens sont tués et trois autres sont blessés devant une église de Quetta, après une fusillade à l’arme automatique, revendiquée par l’État islamique.
  • AFGHANISTAN : le 22 avril 2018, un kamikaze se fait exploser devant un centre d’enregistrement pour les élections législatives, à Kaboul, et fait 60 morts (dont 21 femmes et 5 enfants) et 120 blessés. L’attentat est revendiqué par l’État islamique.
  • AFGHANISTAN : le 30 avril 2018, un double attentat suicide à Kaboul est mené par l’État islamique. Le premier vise le siège des services de renseignement afghans et le second vise un groupe de journalistes, venus couvrir l’événement. Le bilan fait état d’au moins 37 morts dont 6 à 9 journalistes tués et d’au moins 49 blessés. Le même jour, un attentat-suicide, vise l’aéroport de Kandahar, 11 enfants qui étaient à proximité d’un convoi de l’OTAN sont tués par l’explosion et 16 personnes sont blessées.

MAI : 

  • NIGERIA : le 1er mai 2018, deux attentats-suicides perpétrés par Boko Haram à Mubi tuent 86 personnes.
  • LIBYE : le 2 mai 2018, une fusillade et des attentats-suicides d’un commando de 4 membres de l’État islamique contre le siège de la Haute Commission électorale libyenne tuent 12 personnes et en blessent 7 autres.
  • AFGHANISTAN : le 6 mai 2018, 13 personnes sont tuées et 33 sont blessées dans un attentat à la bombe non-revendiqué (Daech et talibans suspectés) contre une mosquée qui servait de centre d’enregistrement sur les listes électorales dans la province de Khost, dans l’est du pays.
  • PAKISTAN : le 6 mai 2018, une tentative d’assassinat du ministre de l’intérieur du Pakistan, Ahsan Iqba, a lieu lors d’un meeting électoral.
  • LIBYE : le 8 mai 2018, deux personnes sont tuées dans un attentat-suicide, revendiqué par l’État islamique, contre un barrage tenu par l’Armée nationale libyenne, dans l’est du pays.
  • AFGHANISTAN : le 9 mai 2018, des attaques coordonnées contre des commissariats de police à Kaboul font 10 victimes et au moins 23 blessés. Les taliban et l’État islamique revendiquent tous les deux les attaques.
  • SYRIE : le 9 mai 2018, l’explosion d’une bombe dans le centre de Damas fait au moins 2 morts et 14 blessés.
  • SOMALIE : le 9 mai 2018, un attentat à la voiture piégée, non-revendiqué mais attribué aux shebabs somaliens, tue 11 personnes et en blesse 10 autres sur un marché de Wanlaweyn (petite ville à 70 km au nord de Mogadiscio).
  • FRANCE : le 12 mai 2018, une attaque au couteau à Paris, revendiqué par l’État islamique, fait deux morts (dont le terroriste) et quatre blessés dont deux graves.
  • INDONÉSIE : le 13 mai 2018, des attentats à la bombe, revendiqués par l’État islamique, ciblent trois églises à Surabaya et font 14 morts et 41 blessés.
  • AFGHANISTAN : le 13 mai 2018, des hommes armés attaquent un bâtiment officiel à Jalalabad et tuent au moins dix personnes et en blessent 36 autres. Les attaques sont revendiquées par le groupe État islamique.
  • INDONÉSIE : le 14 mai 2018, 4 kamikazes à moto se font exploser à proximité d’un commissariat de police à Surabaya et blesse une dizaine de personnes.
  • GAZA : le 14 mai 2018, une série de fusillades revendiquées par l’armée israélienne fait au moins 52 morts et 2400 blessés.
  • IRAK : le 16 mai 2018, un kamikaze fait huit morts et une trentaine de blessés au cours d’un attentat-suicide à Bagdad.
  • AFGHANISTAN : le 18 mai 2018, un triple attentat à la bombe visant un match de cricket fait au moins huit morts et 40 blessés à Jalalabad.
  • AFGHANISTAN : le 22 mai 2018, 16 personnes sont tuées et 38 blessées à Kandahar dans l’explosion d’un minibus piégé que les forces de l’ordre tentaient de désamorcer en plein centre-ville.
  • IRAK : le 23 mai 2018, 5 personnes sont tuées et 16 blessées à Bagdad au cours d’un attentat suicide.
  • LIBYE : le 24 mai 2018, l’explosion d’une voiture piégée fait 7 morts et 22 blessés à Benghazi.
  • CANADA : le 25 mai 2018, 15 personnes sont blessées après l’explosion d’une bombe dans un restaurant indien à Mississauga. Deux suspects prennent la fuite.
  • MOZEMBIQUE : le 27 mai 2018, dix personnes sont décapitées lors d’une attaque attribuée à des islamistes du groupe Al-Chabab commise dans la province du Cabo Delgado, non loin de la frontière tanzanienne.
  • NIGERIA : le 28 mai 2018, un double attentat fait 3 morts et 7 blessés à Konduga. L’attentat est revendiqué par Boko Haram.
  • BELGIQUE : le 29 mai 2018, à Liège, un homme armé d’une couteau, réussit à subtiliser l’arme de service d’une policière en patrouille et ouvre le feu. 3 personnes dont la policière et sa collègue sont tuées au cours de l’attaque.

JUIN : 

  • AFGHANISTAN : le 4 juin 2018, un kamikaze fait 7 morts et 18 blessés à Kaboul lors d’une réunion de responsables religieux.
  • NIGER : le 5 juin 2018, 3 femmes kamikazes font 10 morts et 37 blessés dans une mosquée de Diffa.
  • CAMEROUN : le 8 juin 2018, un attentat fait 11 morts à Maroua.
  • AFGHANISTAN : le 9 juin 2018, 19 policiers sont tués dans l’attaque de leur base par les talibans dans le nord du pays.
  • SOMALIE : le 9 juin 2018, un attentat à la voiture piégée fait 7 blessés. L’attentat est revendiqué par Al Shabab.
  • AFGHANISTAN : le 11 juin 2018, un attentat-suicide, revendiqué par Daech, fait au moins 13 morts et 31 blessés près d’un ministère à Kaboul.
  • ISRAËL : le 11 juin 2018, un attentat au couteau fait une blessée grave à Afula.

Comme vous pouvez le constater, l’Afghanistan est le pays qui a été le plus touché par les attentats est aussi surprenant que cela soit 99 % de la population est musulmane, dont 80 % de sunnites, et 20 % de chiites. La majorité des sunnites sont d’école hanafite. La majorité des chiites sont des chiites duodécimains alors c’est vraiment une chose que je ne comprend pas !! Pourquoi tous ces attentats ? Qu’est-ce que tous ces intégristes ont à prouver ?

Ou alors on pourrait juste supposer & comprendre que chacun (Daesh & cie ) font “leur petite guerre” chacun de son côté, afin de prouver sa supériorité aux autres leaders terroristes, au détriment de la vie des humains !! Mais une chose est sure c’est que politique et religion n’ont jamais fait bon ménage et que de tous temps et dans toutes les religions, il y a eu des assassinats au nom d’un Dieu que personne n’a jamais vu !! Paola 






Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire