Mali – Confirmation de l’élection de IBK





Le président sortant du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, en meeting à Bamako, le 12 août dernier.

Les résultats de l’élection présidentielle au Mali sont tombés, ce jeudi 16 août. Le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans avec 67,17 % des voix au second tour, contre 32,83 % pour l’opposant Soumaïla Cissé, a annoncé le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf. Selon ces résultats officiels complets, qui devront encore être validés par la cour constitutionnelle, Keïta a obtenu 1.798.632 voix, pour 879.235 au chef de file de l’opposition.

Le scrutin s’était tenu le 12 août. Le taux de participation s’élève à 34,54 %, a précisé le ministre sur la télévision publique ORTM. Avec ses 41,70% des suffrages récoltés au premier tour le 29 juillet, Keïta disposait d’une confortable avance sur Soumaïla Cissé, qui n’avait été crédité que de 17,78% des voix et n’a pas su réunir l’opposition derrière sa bannière.

Résultat de recherche d'images pour "image de soumaila cisse au mali"

Ibrahim Boubacar Keïta entrera en fonction le 4 septembre avec la lourde tâche de relancer l’accord de paix conclu en 2015 avec l’ex-rébellion à dominante touareg, dans un pays toujours confronté à la menace djihadiste malgré cinq années d’interventions militaires. Son rival Soumaïla Cissé, ancien ministre des Finances avait parlé, lundi, de fraude électorale et a appelé ses partisans à ne pas reconnaitre la victoire de celui qu’on surnomme IBK. (Source Ouest France)





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire