Cameroun – Chez Nexttel, 700 000 puces désactivées





Ces dernières semaines, la société Nexttel, 3ème opérateur de la téléphonie mobile au Cameroun, a dû désactiver environ 700 000 puces de ses abonnés, sous la pression du gouvernement, apprend-on de sources autorisées au ministère des Postes et Télécoms.

L’entreprise de joint-venture entre le groupe vietnamien Viettel Global et la société camerounaise Bestinver, rapporte notre source, est accusée de ne pas respecter la règlementation en vigueur, qui impose aux opérateurs de mobile d’identifier tous leurs abonnés au moment de la mise à leur disposition des cartes SIM.

Pour rappel, en 2017, l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun (ART) avait déjà infligé une amende globale de 10 milliards de francs CFA aux opérateurs de téléphonie mobile MTN, Orange et Nexttel, ainsi qu’à l’entreprise publique Camtel, pour manquements aux obligations liées à l’identification des abonnés et à l’usage des fréquences radioélectriques. Comme quoi et encore une fois le gouvernement s’enrichit sur le dos des gens, c’est juste scandaleux de voir ça !!! La question que je me pose, c’est quand donc les kmer vont comprendre et bouger enfin au lieu de rendre la France responsable de tous les maux de la création !! Paola





Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire