Cameroun – Le patronat inquiet





Le patronat s’inquiète de la dégradation du climat social. Le groupement inter patronal du Cameroun exprime ses inquiétudes dans le pays. L’organisation représentative des chefs d’entreprise camerounais est préoccupée par les dérives observées ces derniers jours dans les médias.

Les dérives observées ces derniers jours dans les médias et les réseaux sociaux prennent la forme d’appels incessants à opposer les uns aux autres, et à dresser les communautés ethniques nationales les unes contre les autres. Elles viennent s’ajouter aux graves difficultés nées du climat d’insécurité qui règne dans le pays. Le Cameroun n’a pas besoin de nouvelles crises», indique l’organisation patronale.

Selon cette dernière, ces appels multiples à la violence constituent une entorse à l’idéal républicain camerounais et un coup porté aux consciences des Camerounais. «Ils constituent une violation de l’attachement que notre pays porte aux valeurs travail, effort et solidarité, sur fond de communautarismes instrumentalisés par des stigmatisations d’une ou plusieurs communautés ethniques», rappelle le patronat camerounais dans son communiqué. (Source La Tribune Afrique)





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire