Algérie – Les prochaines élections présidentielles





Âgé de 81 ans Abdelaziz Bouteflika  et au pouvoir depuis 1999, le président algérien a confirmé sa candidature comme candidat à sa propre succession à la présidentielle du 18 avril 2019. Il représentera le Front de libération national (FLN). 
C’est après plus d’un an de silence, que le numéro un algérien a été désigné samedi 9 février 2019 au cours d’un meeting populaire à Alger.

A la tête du pays depuis 1999, Mr Abdelziz Bouteflika à confirmé sa candidature malgré une santé fragilisée à cause des séquelles d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, ce qui suscite la polémique sur ses capacités à re-conduire un cinquième mandat. Mais d’autres figures politiques sont également dans la course.

Il s’agit du général à la retraite, Ali Ghediri (64 ans). Très peu connu dans le milieu politique algérien, il a eu à occuper jusqu’en 2015 le poste de responsable des ressources humaines au ministère de la défense algérien, mais encore faudra t-il qu’il rassemble les 60.000 signatures auprès d’électeurs algériens.

Il y a également le chef du Mouvement de la société pour la Paix (MSP, principal parti islamiste), Abderrezak Makri, qui est lui bien connu dans le pays. Un autre candidat, Ali Benflis qui en est à sa troisième tentative après avoir échoué en 2009 et en 2014. Selon le ministère algérien de l’intérieur, à la date du 29 janvier 2019, il y a eu 139 formulaires de dépôts de candidatures à la présidentielle qui ont été retirés. Le même ministère a décompté 13 partis politiques et 126 particuliers. La course aux élections présidentielles a débuté ! Paola





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire