Kenya – Un lion est la risée du net





Moquée sur les réseaux sociaux, la sculpture d’un lion installée sur un rond-point à Nairobi (Kenya), a été remplacée par une œuvre plus réussie. Selon le gouverneur de la ville, la première version n’était qu’un brouillon.

« Une honte nationale », « une mocheté »… Au Kenya, la sculpture d’un lion a été vivement critiquée sur les réseaux sociaux. L’ouvrage artisanal installé sur un rond-point devant l’université Way à Nairobi, au Kenya, est devenu un sujet de débat national dans le monde virtuel et dans la presse nationale.
La semaine dernière, les habitants de Nairobi ont été surpris de découvrir cette représentation un peu kitsch d’un lion avec une fausse fourrure. Passants et automobilistes l’ont bombardée de photos et ont partagé les clichés sur les réseaux sociaux. Face à la grogne et aux moqueries, l’œuvre a été remplacée par une autre sculpture, plus réussie, dès samedi matin.

La première version a été vivement critiquée et moquée sur les réseaux sociaux. (Photo : Antony Alexanderia Irungu / Twitter)

Nairobi a lancé un projet urbain qui vise à embellir la ville et cette sculpture serait l’œuvre centrale d’une installation qui mobilise toute une équipe. « Les belles choses prennent du temps », souligne le gouverneur en citant Michel-Ange, en guise de comparaison.
Le sculpteur, Oshoto Ondula, a lui aussi confirmé au journal kenyan The Daily Nation que le premier lion n’était qu’un brouillon. Convaincus ou pas par cette justification, les habitants de Nairobi auront bientôt un beau lion digne de leur ville. (Source OuestFrance)





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire