Cameroun – Des migrants secourus





A bord d’une embarcation en provenance d’Afrique de l’Ouest, se trouvait 106 passagers de nationalité togolaise, nigériane et burkinabè, avec 7 membres d’équipage de nationalité ghanéenne sont tombés en panne de carburant.
Il apparaîtrait qu’un différend ai opposé les présumés migrants clandestins aux membres de l’équipage.

Ces derniers auraient exigés que des passagers paient des frais supplémentaires pour ravitailler le navire en carburant, afin de poursuivre leur aventure.

C’est le BIR, ” Bataillon d’intervention rapide “, aidé par les pêcheurs qui ont mis leurs pirogues à contribution, pour réussi à sauver tous les occupants du navire explique sous anonymat un résident de la localité d’Ebodjè. Les migrants ont été emmenés dans la ville frontalière de Campo, au sud du Cameroun, où des repas leur ont été distribués. Les ressortissants des quatre nationalités demandent le secours de leurs représentations diplomatiques au Cameroun.

Pour le moment nous n’avons pas plus de nouvelles et nous tâcherons de suivre cette affaire au plus près. Il est évident qu’un pays comme le Cameroun ne peut récupérer en son sein des migrants venus d’horizons différentes.
Ces migrants tentaient de rejoindre l’Europe avec des passeurs plus que malhonnêtes qui se font de l’argent sur le dos de pauvres gens désespérés !
Paola




Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire