Mali – Un garde présidentiel assassiné

garde

Très tôt le matin aux environs de 02 heures, Daouda Sanogo, garde présidentiel a été abattu à bout portant à Samé par des bandits armés.
Le mobile de son assassinat serait sans doute le vol de sa moto.

Les malfrats voulaient certainement récupérer sa moto Djakarta. S’en est suivie une bagarre de corps à corps qui a tourné à l’avantage du garde présidentiel. L’un des bandits sort une arme et tire à bout portant en pleine poitrine sur le garde présidentiel, Daoudou Sanogo, avant de prendre la poudre d’escampette avec sa moto. La victime a été abandonnée à elle-même sur les lieux de l’attaque.
Il faut rappeler que cet assassinat est survenu dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 octobre 2019 aux environs 2 heures sur la route de Kati-Samè.
(Source : Malijet.co
)

Il faut néanmoins rappeler que le vol est un mobile de crime courant en Afrique où la misère règne, mais la faute à qui si ce n’est aux dirigeants qui laisse les populations dans une détresse extrême ! C’est totalement navrant que les gens en soit arrivés à de telles extrémités, à savoir l’assassinat d’une personne qui avait sans doute une famille.
Nous présentons nos condoléances à la famille endeuillée.
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire