Cameroun – Les séparatistes exhibent le trésor de Guerre dérobé à l’armée camerounaise

La vidéo fait le tour de la toile camerounaise depuis ce dimanche. L’internaute y découvre les ambazoniens qui brandissent des armes et du matériel de guerre.
Pour les séparatistes ambazoniens, c’est une bonne pioche. Dans une vidéo qui fait le tour de la toile camerounaise, l’on aperçoit des images qui montrent des armes et d’important matériel militaire. Il s’agit de près d’une quinzaine de fusils d’assaut de type Fal, mais aussi des pistolets, des gilets et des casques estampillées «Gendarmerie» et «Bir», pour bataillons d’intervention rapide, un corps d’élite camerounais.

Résultat de recherche d'images pour "image des ambazoniens qui ont pris un trésor de guerre à l'armée au cameroun dimanche 08 mars 2020"

Les images émanent de source bien introduite, d’un groupe de combattants ambazoniens. Ceux-ci sont très actif dans le Ngoketunjia, c’est une bourgade de la région du nord-ouest Cameroun. Notre source précise, que le 8 mars dernier, ils traversent dans la région de l’ouest et mène une attaque.
Pour les séparatistes, il s’agit d’un grand butin de guerre. Un trésor emporté à la suite de l’attaque de Galim. C’est l’une des attaques les plus meurtrières en dehors du nord-ouest et du Sud-ouest, depuis le début de la crise anglophone. On dénombre 4 morts, deux policiers et deux gendarmes, pour aller dans le sens du communiqué gouvernemental.
(Source Actu Cameroun)

Le même jour, a eu lieu une explosion dans la ville de Bamenda, chef lieu de la région du Nord-Ouest, pendant la célébration de la journée internationale des droits de la femme. Il s’agit de l’une des 2 régions du Cameroun secouées par une guerre fratricide entre groupes armés séparatistes et forces de défense et de sécurité.
Une enquête doit en théorie avoir lieu, mais on se rend compte que le gouvernement camerounais ne fait pas grand chose pour arranger les problèmes ! Le Cameroun est loin pour le moment d’être ” Un & Indivisible ” !!
Paola

Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire