France – Les lobbies pharmaceutiques

Bonjour à toutes & tous, lectrices et lecteurs du site, on va commencer cette semaine par le scoop dont je vous avais parlé samedi, un dossier assez explosif et surtout honteux dont parlait le Professeur Didier Raoult en parlant de conflit d’intérêts !!
Vous allez découvrir ci-dessous un article du journal France Soir (dont le lien est en fin d’article, comme ça tout le monde peut vérifier)et trouver ci dessous les :
⛔️‼️Revenus versés par BigPharma. A partir de 12 on a un foyer épidémique de conflits d’intérêts ? ‼️⛔️
👉 Voici le Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique

N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi CHU de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.

N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).

N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Hôpital Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.

N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Hôpital Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).

N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.

N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.

N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.

N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.

N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).

N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.

N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.

N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Hôpital Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or cette étude n’a aucune méthodologie.

N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

A partir de douze, ça commence à faire un foyer épidémique !
http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique?fbclid=IwAR26EVO23K3bCQwh_81Tdf9N6kqRNqdk2Y2M3hPqKk8X6aRTe5syyA18cC4

In this photo illustration a Gilead logo is displayed on a smartphone on March 25, 2020 in Arlington, Virginia. – Gilead announced on March 25, 2020 that it has submitted a request to the Food and Drug Administration to rescind the exclusive marketing rights it had secured for remdesivir, an antiviral drug that shows promise in treating Covid-19, the disease caused by the new coronavirus. (Photo by Olivier DOULIERY / AFP)

Vous constatez donc par vous même que lorsque l’on veut attaquer une personne il faut avant tout balayer devant sa porte et là à mon avis, toutes ces personnes sont loin d’être aussi blanches qu’elles veulent le faire croire, car hormis critiquer le protocole du Professeur Didier Raoult et tout ce qu’il a pu dire dans le feu de l’action, lui, il a été actif, réactif et à sauver des vies ! Hippocrate aurait compris, les autres ont sans doute fait le serment d’hypocrites ! L’important était la vie humaine et devant l’ampleur de la pandémie, il fallait juste agir et non procéder à des essais cliniques qui auraient durer des semaines continuant de laisser mourir les français !
C’est la guerre avait dit Emmanuel Macron, répété plus de sept fois et bien quand on est en guerre en pare au plus urgent, il aurait fallut tester la population massivement au moins on savait qui avait ou pas ce putain de virus et ça c’est mon avis !!
Sur ce mes chers(es) amis(es) je vous souhaite à toutes & tous un excellent début de semaine remplit de positivité et une belle journée de lundi.
Paola

Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire