Libye – Sous les 42 ans de règne de Mouammar Kadhafi

Je vais terminer cette journée en parlant d’un personnage qui a régné en Libye pendant 42 ans et on disait de lui qu’il était un dictateur, il s’agit de Mouammar Kadhafi !
Il faut savoir que Kadhafi était un socialiste tout au moins son parti, mais il n’y avait pas vraiment de lois, ni même de constitution, les gens ne faisaient pas ce qu’ils voulaient.J’ai trouvé ce post sur Facebook et je vous en donne la teneur, mais en réfléchissant bien un homme qui était dictateur aurait-il pu offrir à sa population tout ce qui suit ?

1- L’électricité à usage domestique est gratuite !
2- L’eau à usage domestique est gratuite !
3- Le prix d’un litre d’essence est de 0,08 EUROS !
4- Le coût de la vie en Libye est beaucoup moins élevé que celui qui prévaut en France. Par exemple, le prix d’une demi baguette de pain en France est d’environ 0,60 Euros , tandis qu’en Libye il est de 0,11 Euros !
5- Les banques libyennes accordent des prêts sans intérêts !
6- Les citoyens n’ont pas d’impôts à payer, et la TVA n’existe pas !
7- La Libye est le dernier pays dans la liste des pays endetté ! La dette publique est à 3,3% du PIB ! En France, elle est à 84,5% ! Aux US, 88,9% ! Aux Japon à 225,8% !
8 – Le prix pour l’achat d’une voiture (Chevrolet, Toyota, Nissan, Mitsubishi, Peugeot, Renault…) est au prix d’usine (voitures importées du Japon, Corée du sud, Chine, Etats-Unis…) !
9- Pour chaque étudiant voulant faire ses études à l’étranger, le « gouvernement » attribue une bourse de 1 627,11 Euros par mois !
10- Tout étudiant diplômé reçoit le salaire moyen de la profession du cursus choisi s’il ne trouve pas d’emploi !
11- Lorsqu’un couple se marie, l’ »Etat » paie le premier appartement ou maison (150 mètres carrés) !
12- Chaque famille libyenne, sur présentation du livret de famille, reçoit une aide de 300 EUROS par mois !
13- Il existe des endroits nommés « Jamaiya », où on vend à moitié prix les produits d’alimentation pour toute famille nombreuse, sur présentation du livret de famille !
14- Pour tout employé dans la fonction publique, en cas de mobilité nécessaire à travers la Libye, l’ « Etat » fournit une voiture et une maison gratuitement. Et quelque temps après, ces biens sont à lui.
15- Dans le service public, même si la personne s’absente un ou deux jours, pas de déduction de ces jours sur son salaire, et pas de justificatif de maladie.
16- Tout(e) citoyen(ne) libyen(ne) n’ayant pas de logement peut s’inscrire auprès d’un organisme d’ « Etat », et il lui en sera attribué un sans qu’il ou elle n’avance aucuns frais, et sans crédit. Le droit au logement est fondamental, en Libye. Et un logement doit appartenir à celui qui l’occupe.
17- Tout citoyen libyen souhaitant faire des travaux dans sa maison peut s’inscrire auprès d’un organisme d’ « Etat », et ces travaux seront effectués gratuitement par des entreprises de travaux publics choisies par l’ « Etat ».
18- Le souci de l’égalité entre hommes et femmes prévaut, et les femmes ont accès à des fonctions importantes et à des postes de responsabilité.
19- Chaque citoyen(ne) libyen(ne) peut s’investir activement dans la vie politique et dans la gestion des affaires publiques, aux niveaux local, régional et national, dans le cadre d’un système de démocratie directe (cela va des Congrès populaires de base, permanents, jusqu’au Congrès général du peuple, le grand congrès national qui se réunit une fois par an) : sur 3,5 Millions d’adultes, 600 000 citoyens participent activement à la vie politique !
20- La Libye est la première réserve pétrolière d’Afrique !
21- La Libye contient 1800 km de côtes sur la méditerranée et a un des taux d’ensoleillement les plus élevé au monde !
22- Les soins médicaux sont gratuits !
23- L’éducation secondaire et universitaire sont gratuites. Le taux d’alphabétisation est supérieur à 90% !
24- Il y a des subventions sur toutes les denrées alimentaires de bases (ex : un kg de pâtes acheté 1€ à un producteur tunisien, le gouvernement libyen le revend 0,50€ aux Libyens) !
25- La Libye participe ardemment au développement de l’Afrique, à son indépendance vis-à-vis des occidentaux et leur système monétaire dictatorial. C’est plus de 60 milliards de dollars que l’état libyen était prêt à investir dans 25 pays d’Afrique et donner du travail à des millions d’Africains.
26- La Libye est le 6 ou 7ème fond souverain financier dans le monde ! Les réserves fiduciaires sont supérieures à celle de la Russie, par exemple !
Si cela c’est de la dictature je signe maintenant, car aucun dictateur ne ferait ces genres de choses, les libyens vivaient mieux que nous avant cette guerre, les médias nous ont menti pour la guerre en Irak, en Afghanistan et en Syrie et cela continue.

Alors comme le dit ce post, un dictateur peut-il vraiment faire ça, beaucoup de gens en Libye regrette son absence ! Depuis sa chute après 42 ans de règne, insécurité et pénuries se sont installées dans le quotidien des Libyens, rythmé par les coupures d’électricité, de longues files d’attente dans les banques etc.
En 2016 cinq ans après sa mort, le pays est morcelé et plongé dans le chaos. Ce riche pays pétrolier aux frontières poreuses est devenu, depuis, un carrefour de contrebande d’armes, de drogues et surtout de trafic lucratif de migrants de l’Afrique subsaharienne, qui tentent la périlleuse traversée de la mer Méditerranée pour rejoindre l’Europe.
Actuellement si le Sahel et la Libye vont aussi mal, c’est aussi l’héritage de Kadhafi, un homme qui n’a cessé de disséminer des armes dans toute la région.
D’autres parts lorsque Sarkozi a fait campagne c’est à Kadhafi qu’il a demandé un financement ou que le dictateur Libyen s’est proposé, mais je pense que l’échange entre les deux hommes était certainement fructueux et bien entendu personne en connait la teneur, mais finalement qui l’a fait assassiner ? Là est toute la question !!
Sur ce je vous souhaite une très bonne fin de journée et bonne soirée à toutes & tous !
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire