Botswana – Une toxine à l’origine de la mort mystérieuse des éléphants du Botswana ?


Au Botswana, plus de 135 000 éléphants se partagent le territoire.

Comme vous le savez, récemment je vous avais parler de la mort des éléphants au Botwana dont personne ne comprenaient pourquoi ces éléphants décédaient, aucunes causes visibles pouvaient permettre de comprendre aussi, des morceaux de carcasses ont été envoyés à des laboratoires du monde entier afin de pouvoir résoudre cette énigme.

Les images avaient fait le tour du monde.
Au Botswana, plus de 350 éléphants avaient perdu la vie en l’espace de quelques semaines début mai sans qu’aucune explication ne puisse être trouvée. D’après de récents tests effectués sur les carcasses des animaux, une toxine naturelle serait à l’origine de leur mort. Plusieurs pistes avaient été envisagées, comme un empoisonnement ou un agent pathogène inconnu. D’après Cyril Taolo, directeur des parcs nationaux et de la faune du Botswana, il est peu probable qu’une maladie ait provoqué la disparition des pachydermes.
Près de deux mois après la découverte macabre, les autorités du pays pensent avoir enfin trouvé la cause. « Nous avons reçu davantage de résultats de tests d’autres pays, dont les États-Unis, et pour le moment, les résultats montrent qu’il est assez improbable que la cause de la mort des éléphants puisse être un agent pathogène infectieux », a précisé Cyril Taolo.
Le Botswana avait prélevé des échantillons pour les envoyer à des laboratoires situés en Afrique du Sud, au Zimbabwe et aux États-Unis.

Des tests encore en attente

« Nous nous concentrons désormais sur des investigations concernant des facteurs environnementaux plus larges comme les toxines produites naturellement par les bactéries présentes dans l’environnement, comme les cours d’eau », ajoute-t-il. Le directeur des nationaux et de la faune du Botswana détaille ensuite le processus d’identification engagé par les autorités.
« C’est un jeu d’élimination où nous commençons par tester les causes les plus courantes, puis nous passons aux moins courantes. Nous devons ensuite vérifier et corroborer ces résultats à partir de différents tests de laboratoire. Nous espérons fournir une mise à jour plus concrète prochainement », précise Cyril Taolo. Au Botswana, plus de 135 000 éléphants se partagent le territoire. Les conservationnistes ont un temps craint que cette décimation massive ne s’étende encore plus et fasse d’autres victimes.
(Source LePoint.fr – Publié le 31/07/2020 à 15:42)

Comme vous pouvez le constater chers(es) amis(es) du site apparemment les éléphants seraient morts d’un virus ! Serait-ce là encore le virus Covid19 ? Là est la question ? Les résultats des autres analyses viendront en leur temps, mais la disparition des pachydermes peuvent bouleverser notre éco-système et la bio diversité en pâtira encore une fois !
Je vous souhaite à toutes & tous une excellente fin de journée ainsi qu’une douce soirée à vous et aux vôtres. Prenez soin de vous !
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire