Guinée – Elections le 18 octobre prochain

Le président guinéen Alpha Condé a annoncé mardi à la télévision nationale que l’élection présidentielle, très attendue, aura lieu le 18 octobre prochain.
Il faut savoir quand même que Alpha Condé a fait passer en mars dernier une réforme constitutionnelle qui était, selon l’opposition, un subterfuge pour lui permettre de se présenter une troisième fois à la présidentielle.
Son parti politique l’a désigné comme candidat présidentiel la semaine dernière. Mais nous pouvons dire sans nous tromper que ce sera un troisième mandat pour lui sachant que son slogan du moment est : “Je ferais ce que veux le peuple” !!!!
Président depuis décembre 2010, il est fondateur du mouvement national démocratique (MND), qui devient d’abord l’UJP (Unité, justice, patrie), le RPG (Rassemblement des patriotes guinéens), puis RPG (Rassemblement du peuple de Guinée) pour enfin être l’actuel RPG-Arc-en-ciel. Il est le cinquième président et le premier président démocratiquement élu a l’issue des élection de 2010.

Néanmoins, à 82 ans, je me demande si son âge sera un obstacle ou pas ! De plus il se targue d’être un modernisateur et a pour cela fait adopter par référendum en février, une nouvelle Constitution. Etait-ce en vue d’un troisième mandat ? Là est la question !
Cet homme qui a enseigné à l’Université de la Sorbonne à Paris en parallèle, il dirige dans les années 1960 la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (Féanf) et anime des mouvements d’opposition au régime dictatorial d’Ahmed Sékou Touré qui le fait condamné à mort par contumace en 1970 et en 2000 condamné à cinq ans de prison pour ” atteintes à l’autorité de l’Etat et à l’intégrité du territoire national ” par Lansana Conté, mais il est libéré en 2001 sous la pression internationale.

Au jour d’aujourd’hui, pressé par ses militants d’accepter un autre mandat, Alpha Condé a dressé une ébauche de programme :
Priorité à la lutte contre la corruption et, surtout, ne plus laisser personne au bord de la route . « La Guinée est victime d’une chose : son esprit d’indépendance et de souveraineté, qui a fait qu’on a voté “non” en 1958 » au référendum sur l’association avec la France proposée par le général de Gaulle, a-t-il déclaré : « On n’aime pas beaucoup qu’un pays défende sa souveraineté, qu’il n’obéisse pas. »
D’après Cellou Dalein Diallo, actuel chef de file de l’opposition, il lui reproche d’avoir imposé une dictature qui ne dit pas son nom !!
Alpha Condé, se félicite de son bilan : réalisation de barrages hydroélectriques, révision des contrats miniers et mise au pas de l’armée, le tout alors que le pays a fait face à une épidémie d’Ebola (2013-2016), mais il faut avouer que son deuxième mandat est entaché de violences policières ! Les guinéens vont-ils bien choisir ? Là est la question !
Sur ce je vous souhaite à toutes & tous une excellente soirée entouré des personnes que vous aimez ! Prenez soin de vous !
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire