Mali – Démission d’IBK

J’avais préparé un article hier sur le Mali, étant donné les tensions qui y régnaient, mais j’ai dû changer mon fusil d’épaule comme on dit chez moi pour vous parler de la démission d’IBK…
Très peu d’infos sur les médias français sauf ce matin deux phrases sur BFMTV, quand aux journaux locaux pas eu le temps de les lire !

COLONEL MALICK DIAW

Tout serait partie de l’ émission d’une note de service décrété au sein de l’armée sur le statut des hommes de rang et des sous officiers pour devenir officiers ,la note impose la détention des diplôme BA1 et BA 2.
Les hommes de rang et les sous officiers sont mécontents de la situation,ce qui dénote de cette quasi-mutinerie et le limogeage du colonnel major Ibrahim Nomoko
Les forces armes loyalistes mettent en débandade les mutins
Les mouvements sont plus pour sécuriser les personnalités et les lieux stratégiques du pays
Contrairement à ce que pensent beaucoup il n y a pas d’arrestation mais plutôt une sécurisation des personnalités et également un ratissage pour couper court à toute velléité de coup d’état
NB: dans ce milieu les réalités peuvent changer à tout moment
Source : Ibrahima Ben. .
Vous en trouverez la teneur ci dessous.

C’est l’historique du putsch
BA1 Ça veut dire Brevet d’aptitude 1
BA2 Brevet d’aptitude 2
Chez les civils ça correspond au brevet professionnel 1 et 2

Néanmoins c’est à la suite de ce putsch militaire avec mise aux arrêts par le Colonel Malick Diaw qui était à la tête du mouvement, du président IBK, des ministres et de certains généraux de l’armée.
Ils ont été transféré dans le camp Soundjata Keita de Kati.
A la suite de cette arrestation et forcé par le Colonel et son mouvement, vers 2 h du matin IBK présentait sa lettre de “démission”, en voici la teneur :

Au moment de l’arrestation d’IBK

« Pendant sept ans, j’ai eu le bonheur et la joie d’essayer de redresser ce pays du mieux de mes efforts, car dès l’abord, dès ma première mission de chef de gouvernement de ce pays, je suis convaincu de l’effort fabuleux qu’il fallait mettre en œuvre pour donner corps et vie à l’armée Malienne.
D’où cette idée de loi de programmation et d’orientation militaire.
Je pense qu’a chaque moment sa vérité.
Si aujourd’hui, après des semaines de turbulences, de manifestations diverses, ponctuées hélas par des victimes, devant lesquelles je m’incline, que je n’ai jamais souhaité, chacun dans ce pays le sait.
En tout cas j’avais toujours mis en garde.
Vu que, quand on mène dans la rue, on ne sait jamais ce qui peut en résulter de bien ou de pire. Hélas le pire en a résulté.
Si aujourd’hui il a plu à certains éléments des nos forces armées de conclure que cela devait se terminer par leur intervention, ai-je réellement le choix ?
M’y soumettre, car je ne souhaite qu’aucun sang ne soit versé pour mon maintien aux affaires.
C’est pourquoi je voudrais en ce moment précis tout en remerciant le peuple Malien pour son accompagnement le long de ces longues années, la chaleur de son affection, vous dire ma décision de quitter mes fonctions, toutes mes fonctions à partir de ce moment, et avec toutes les conséquences de droit, la dissolution de l’Assemblée nationale et celle du gouvernement. Qu’Allah aide et bénisse le Mali.
Je n’éprouve aucune haine vis-à-vis de personne, mon amour pour mon pays ne me le permet pas. Que Dieu nous sauve. Merci. »

Voilà chers(es) amis(es) se qui se passe actuellement au Mali ! Comme vous le voyez sur la vidéo, la joie est maliens est palpable et la liesse s’est emparée de la population mais dès que nous aurons plus d’informations, nous ne manquerons pas de vous tenir informés(es)
J’avais réussi à télécharger l’audio de la lettre de démission de IBK, mais elle s’est égarée dans les méandres de mon ordinateur, j’en suis désolée…
En attendant je vous souhaite une excellente journée.
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire