Burkina Faso – Un ancien premier ministre de Compaoré investi par son parti pour les prochaines présidentielles

Nous allons terminer cette journée avec cette information du journal Le Monde tombée ce matin, en effet Kadré Désiré Ouédraogo sera candidat à l’élection suprême du 22 novembre 2020 pour les élections présidentielles, face notamment à Roch Marc Christian Kaboré qui brigue un deuxième mandat.

Kadré Désiré Ouédraogo lorsqu’il était président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, à Dakar, en septembre 2015.
Kadré Désiré Ouédraogo lorsqu’il était président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, à Dakar, en septembre 2015. SEYLLOU / AFP

Kadré Désiré Ouédraogo, ancien premier ministre (1996-2000) de l’ex-président Blaise Compaoré a été investi dimanche 6 septembre candidat à la présidentielle par son parti “Agir ensemble pour le Burkina Faso”.
Boubacar Diallo a déclaré devant plusieurs milliers de militants au Palais de la culture de Bobo Dioulasso, deuxième ville du pays :
“Le congrès ordinaire à désigné Mr Kadré Désiré Ouédraogo comme candidat aux élections présidentielles du 22 novembre prochain”.
Mr Ouédraogo qui a été président de la commission de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest de 2012 à 2016 aurait répondu :
“J’accepte d’être votre candidat à l’élection présidentielle. Je le fais avec une profonde humilité en ayant clairement conscience de l’immensité de la tâche à accomplir” à cela il a rajouté : “Le Burkina Faso est aujourd’hui méconnaissable, l’insécurité est persistante, la haine vivace dans certains esprits, la corruption est galopante et l’inégalité flagrante entre les Burkinabés”.
Ses partisans évoquent régulièrement l’ère de Blaise Compaoré, désormais idéalisée malgré l’insurrection populaire qui l’a renversé en 2014 après vingt-sept ans au pouvoir.

Salif Diallo

Le vice-président du mouvement, le docteur Salif Diallo a déclaré : “Depuis le départ de Blaise Comparoé, le Burkina Faso peine a retrouvé sa stabilité. Depuis cette date, le pays se trouve dans une spirale de violences, de difficultés économiques et divers maux liés à la gestion de l’état, en estimant que je cite : ” Mr Ouédraogo est l’homme providentiel, pétri d’expérience et d’intégrité irréprochable et de sagesse dont le Burkina a réellement besoin pour se relever”.
Ancien premier ministre de Blaise Compaoré, M. Ouédraogo âgé aujourd’hui de 66 ans occupait aussi le poste de ministre de l’économie et des finances. De 2001 à 2011, il a été Ambassadeur du Burkina Faso auprès de l’Union Européenne, avant d’être porté à la tête de la commission de la Cédéao.

Blaise Comparoé

Lors du scrutin présidentiel, Kadré Desiré Ouédraogo sera notamment opposé au président Roch Marc Christian Kaboré, qui brigue un deuxième mandat, et au chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré, investi par son parti, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC).
Début août, une dizaine de candidats déclarés ont signé un accord entre partis de l’opposition pour soutenir, en cas de second tour, le candidat arrivé en tête au premier tour.
Pays pauvre d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso est entraîné depuis cinq ans dans une spirale de violences djihadistes, que le pouvoir est incapable d’enrayer, ayant fait au moins 1 100 morts et contraint près d’un million de personnes à fuir leurs foyers.
Il n’y avait pas d’attaques djihadistes sous l’ère Compaoré qui négociait régulièrement avec les groupes islamistes, jouant les médiateurs régionaux ou participant à la libération d’otages.

Franchement on se demande bien pourquoi….. La tranquillité…… Oui…. Libération d’otages…. Oui…… Mais en échange de quoi ? De l’argent ? Des armes ? De les laisser tranquilles ?
A mon sens ce n’est pas une bonne décision qui a été prise là par Mr Comparoé, le Burkina si on suit son raisonnement était devenu un repaire de tous les djihadistes de l’Afrique de l’Ouest, pas étonnant que pour le moment personne arrive à déloger tous ces bandits !
Sur ce je vous retrouve demain et je vous souhaite à toutes & tous, lectrices et lecteurs du site, une belle fin de journée, ainsi qu’une douce soirée, entourés(es) des personnes que vous aimez.
Prenez soin de vous !
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire