France – Un journaliste raconte son traitement à l’hydroxychloroquine

Je vais terminer cette journée par un article publié par France Bleu ou Paul Molga, journaliste aux Echos de Marseille testé positif au Covid19 raconte son histoire.
Alors que l’hydroxychloroquine suscite la polémique, je vous laisse seuls(es) juges !!

Paul Molga avec le traitement préconisé par le Professeur Didier Raoult. – Paul Molga

Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a été testé positif à la Covid-19 il y a 10 jours. Souffrant de violents symptômes, il a décidé de suivre le traitement controversé préconisé par le Professeur Raoult. Il raconte la maladie et les effets du traitement, presque immédiats.

C’est le 13 septembre que Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a ressenti les premiers symptômes de la Covid-19 : “Grosse fatigue, mal de tête, violentes courbatures, frissons. C’est quelque chose de nouveau dans l’organisme, ce n’est pas vraiment une grippe, c’est plus violent que ça. On se sent habité, par des êtres, des virus qui sont inconnus du corps.” Très vite, Paul se rend à l’IHU Méditerranée Infection pour faire le test. Le diagnostic tombe et après une batterie d’examens, les médecins lui proposent de suivre le traitement du Professeur Didier Raoult

Le mercredi 16 septembre, médicaments sur la table, Paul peut commencer le traitement : azythromycine une fois par jour pendant cinq jours, hydroxychloroquine trois fois par jour associée à du zinc. Et les effets sont très rapides.

“Mercredi soir, je prends les premiers médicaments. Jeudi matin, je sens que la charge virale a déjà diminué et la plupart des symptômes se sont atténués.” – Paul Molga

Au fil des jours, Paul se sent de mieux en mieux. Dès le vendredi, il a même la sensation de ne plus ressentir de symptôme. Mais il doit tout de même poursuivre le traitement pendant 10 jours. Un traitement parfois plébiscité, parfois très critiqué, notamment dans le milieu médical. Début juin, l’essai clinique britannique Recovery concluait même que l’hydroxychloroquine ne montrait pas “d’effets bénéfiques” pour les malades de la Covid-19.

Paul Molga assure qu’avant de le suivre il n’était “ni anti ni pro Raoult”Il a voulu tester pour se soigner : “Ce qui m’étonne, c’est la violence qu’on fait subir à ce traitement et à l’hydroxychloroquine. On a quand même parlé de poison alors que c’est un médicament dont on connaît les effets depuis 70 ans, il y a plusieurs continents qui en prennent régulièrement. On n’a pas parlé de taux de mortalité associé à la prise de médicament.” 

En tant que journaliste il reconnaît avoir été curieux de tester ce que certains appellent “la potion du druide”“J’avais entendu, comme beaucoup, des témoignages de malades qui guérissaient du protocole Raoult.” 

“C’est ma vérité, ce n’est pas une vérité absolue. Moi j’ai pu le tester, je vois les effets et je vois aussi les gens qui n’ont pas pris de traitement et dont les symptômes traînent des semaines, voire des mois.”

Ce mardi 22 septembre, donc un peu plus d’une semaine après les premiers symptômes, Paul Molga se sent mieux, il ose même prononcer le mot “guérison” : “Je n’ai plus aucun symptôme.” 
(Source : France Bleu – Mardi 22 septembre 2020 à 10:56 – Par Camille Payan)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est images-3-2.jpg

Vous voyez chers(es) amis(es) perso mon médecin traitant, ne perd pas de temps avec ce virus à la con, il traite de suite ses patients qui ont des signes évocateurs de la maladie avec le protocole du Pr Didier Raoult, ça évite de conduire les gens direct aux urgences ou à la morgue si on attend la saint glinglin…. Comme quoi notre gouvernement n’a pas pris conscience de l’efficacité d’un médoc vieux de 70 ans qui soigne la plupart des maladies tropicales, le lupus, l’arthrite rhumatoïde et autres arthroses en touts genres !!!
Maintenant à vous de voir, mais ce sont toujours les histoires de gros sous qui inciteront notre gouvernement à prendre des décisions totalement cons !!
Sur ce je vous souhaite la bonne soirée entourés(es) des personnes que vous aimez, tout le monde n’a pas cette chance là, sachez profiter du moment présent, car on ne sais jamais de quoi demain sera fait ! Prenez soi de vous ! Paola


Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire