RDC – Libération du Colonel Eddy Kapend

Bonjour à vous les internautes du monde, une info de RDC aujourd’hui, C’est suite à la grâce présidentielle pour “des raisons humanitaires” que le colonel Eddy Kapend  a reçu son certificat de fin de détention ce vendredi 8 janvier 2021 à la prison de Makala après une cérémonie de libération .
D’autres bénéficiaires de la grâce présidentielle présidée par le vice-ministre de la justice Bernard Takaishe Ngumbi ont également vu leur peine raccourcit avec le discours suivant :
“Je rappelle à ceux-là qui ont bénéficié de cette grâce présidentielle, que ça ne veut pas dire effacer les crimes que vous aviez commis”
Le colonel Eddy Kapend a par la suite ôté la tenue des prisonniers. 

Bernard Takaishe Ngumbi

Eddy Kapend Irung, né au Katanga en 1960, est un colonel de l’armée congolaise, qui aurait été impliqué dans l’assassinat de Laurent Désiré Kabila en 2001.
Arrêté et mis au secret le 24 février 2001 et à l’issu de son procès malgré ses cris d’innocence, une peine de mort avait été encouru à son encontre.
Il avait multiplié depuis les appels à sa libération.
Ancien aide de camp de Laurent-Désiré Kabila il a passé presque 20 ans en prison, il s’est rendu au bureau du directeur de la prison de Makala pour des formalités de sortie.
Il est donc libre, mais au final à quoi tout cela a t’il servi ?
Il est à noté que Eddy Kapend était cousin de Laurent Désiré Kabila.

Voilà chers(es) amis(es) c’était un peu d’histoire pour commencer ce dimanche, je vous retrouve dans l’après midi pour faire avec vous un point sur le Covid en Afrique.
En attendant, je vous souhaite un agréable dimanche remplit de joie et de sérénité.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola" mon second prénom
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire