Équateur – Il y aura un second tour pour les élections présidentielles

Nous allons terminer cette journée par un article du journal “Le Monde”
L’économiste de gauche Andres Arauz et l’ancien banquier de droite Guillermo Lasso s’affronteront lors du second tour du scrutin, le 11 avril.

Andres Arauz

Le Conseil national électoral (CNE) de l’Equateur a confirmé, samedi 20 mars, que l’économiste de gauche Andres Arnaud et l’ancien banquier de droite Guillermo disputeraient le second tour du scrutin présidentiel, le 11 avril, après avoir résolu toutes les contestations du premier tour du 7 février.
« Une fois que 100 % des votes ont été comptés et que les recours légaux déposés par les organisations politiques ont été résolus, la plénière de l’organisme électoral a décidé de proclamer les résultats définitifs du binôme présidentiel », a annoncé le secrétaire du CNE, Santiago Vallejo.
La résolution a été adoptée à l’unanimité des cinq membres du CNE, lors d’une réunion à Guayaquil.
M. Arauz, 36 ans, dauphin de l’ancien président Rafael Correa – lequel vit en Belgique depuis 2017 et son départ du pouvoir –, a remporté le premier tour avec 32,72 % des voix, suivi par M. Lasso avec 19,74 %, selon le décompte du CNE.

Guillaume Lasso

Le candidat arrivé troisième appelle à ne voter pour aucun d’eux

La mission d’observation électorale de l’Organisation des Etats américains (OEA) s’est félicitée du fait que « les candidats [aient] eu de multiples occasions de contestation », ce qui a permis d’apporter « les garanties de certitude nécessaires dans tout processus électoral ».

Yaku Perez

Le leader indigène de gauche Yaku Perez, qui est arrivé en troisième position avec 19,39 % des voix, avait affirmé qu’il avait été écarté de la course par une fraude de la droite. Il avait demandé, en vain, un recomptage. M. Perez, avocat spécialiste de l’environnement âgé de 52 ans, a épuisé toutes les voies de contestation, qui lui ont été refusées par le CNE et par le Tribunal du contentieux électoral (TCE), qui est chargé de juger et de faire respecter les règles électorales. En réponse, il a demandé à ses partisans de ne voter pour aucun des candidats au second tour.
La campagne pour le second tour a débuté mardi. Quelque 13,1 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour élire le successeur de l’impopulaire président Lenin Moreno, dont le mandat – de quatre ans – prendra fin le 24 mai.
(Source :Le Monde avec AFPPublié hier à 05h51, mis à jour à 08h30)
Voilà chers(es) lectrices & lecteurs du site, on se retrouvera demain pour au moins deux articles, pour aujourd’hui, je vous abandonner et je vous souhaite une agréable fin d’après midi ainsi qu’une douce soirée entourés(es) des personnes que vous aimez.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola" mon second prénom
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire