Cameroun – Réactions au sujet de la Division4

À tous ces jeunes illuminés qui travaillent dans cette boîte à division du peuple kmer, et bien sachez qu’un plus zélé que vous tous avait pour coutume de dire que seul le temps est le véritable maître de l’histoire.
Il le disait peut-être sans y prêter attention, jusqu’à ce qu’il soit débarqué à la grande surprise de son public et de ses fans.
Hé oui, il le disait très souvent jusqu’à ce qu’il soit lui-même humilié en chaussette costard dans la même chaîne où il faisait les éloges matin, midi et soir de son créateur, ceci quand bien entendu il ne versait pas son venin avec ses copains, en rappelant ici et là qu’il était possible de raser les villages des gens.
Un autre toujours en service là-bas proposait de rattiser le NO/SO, aucun civil ni homme en tenu n’était encore tombé.. C’est juste comprendre que vous les avez bien remplacé dans le jargon et votre spécialité l’humiliation, un genre qui caractérise la petitesse, la bassesse et qui vous sera retourné car vos villages, ainsi que les membres de vos familles, à tous sans exception ne sont pas différents à quelques détails prêts, de ceux de J.

Dire que c’est tout ce que l’école vous appris, c’est juste triste que vos parents aient dépensé autant et que le résultat soit ce type de moralité, ce genre du civisme en tant que communicateur d’une chaîne certes de son village, c’est pathétique je ne sais à quoi pense tous vos éducateurs.
Sont-ils fiers des produits que vous êtes, j’allais dire des bombes humaines qu’ils ont fabriquées ? Des gaillards s’habillent en costard pour focaliser pendant plus d’une heure sur un confrère, allant jusqu’à donner la parole aux membres de sa famille, non mais vous avez ignorez que c’est pénal ce que vous avez fait, car à moins que vous l’ayez oublié, il y a en journalisme le respect de la vie privée, et de la dignité humaine.

C’est vrai j’ignorais vous êtes aujourd’hui proche du garde des sceaux qui n’a pas pu mettre votre ancien collègue derrières les barreaux tout de même, c’est vrai vos salaires vous montent à la tête et que le fait de monter dans le ventre de l’oiseau vous fait croire que vous êtes les premiers à avoir fait cette expérience et qu’après vous, plus personne ne boira champagne dans jet, mais encore, seul le temps est le véritable maître de l’histoire vous êtes tombés tous si bas, alors là très bas, et donnez implicitement raison à J.
Continuez votre sabotage, l’histoire retiendra, elle s’archivera et surtout si un jour vous vous avisez, à venir demander pardon comme votre confrère après avoir appelé à la dératisation du NO/SO, et bien vous saurez toujours où vous mettre lequel pardon.
Sauf la fin justifie les moyens et si les anciens dinosaures ont presque tous été déchus, cela devrait vous faire réfléchir à deux fois, un communicateur ne descend pas à la poubelle encore moins au caniveau.👊🏿
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Kap

Cameroun : les séparatistes incendient la maison d'un député

A propos Kap

Kap, écrivain, artiste, chanteur, surprend par ses textes satiriques mais toujours très engagés ! Auteur de deux titres à succès, "Girouette Président & Foutez le camp" très repris en Europe sont contre le régime politique en place au Cameroun. Vous pouvez trouver ces singles sur Youtube. Quand à son livre "l'Africain", qui est un tant soit peu autobiographique retrace quelques morceaux de vie de l'africain qu'il est ! Son ouvrage est publié par UniBook et pour le commander et l'acheter, rendez-vous sur Unibook.com
Ce contenu a été publié dans Article Kap, Cameroun, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.