Maroc – De violents incendies ravagent le nord du pays depuis deux jours

Bonjour à toutes & tous, la semaine est commencée depuis hier, aussi prendrais-je ” le train en route ” comme on dit chez moi, pour partager ce matin avec vous un article paru hier dans le journal “20 Minutes”.
Après l’Algérie, la Tunisie, la Grèce, la Californie, la Turquie, ou encore de la France, c’est au tour du Maroc d’affronter sur son sol de violents incendies. Dans la nuit de dimanche à lundi, les pompiers ont poursuivi leurs efforts pour lutter contre des feux qui ravagent des forêts dans le nord du Maroc, pour la deuxième journée consécutive. Leurs équipes ont notamment bénéficié de l’appui de quatre avions bombardiers d’eau.
Mais les vents changeants « n’aident pas à maîtriser l’incendie », a expliqué le directeur régional du Département des eaux et forêts à Chefchaouen, Rachid El-Anzi. Selon lui, 200 hectares de forêts avaient déjà été détruits en fin de soirée dimanche.

Une vague de chaleur « exceptionnelle »

“Aucune victime n’est à déplorer, la priorité ayant été donnée à la prévention de la propagation du feu vers les zones habitées “, a-t-il ajouté. Les causes de ces incendies ne sont pas encore connues, a précisé Rachid Anzi, estimant que les fortes chaleurs et les vents pouvaient constituer des éléments déclencheurs.
Plusieurs régions du royaume enregistrent depuis vendredi des températures pouvant aller jusqu’à 49 degrés, selon le Département de météorologie. Des températures élevées accompagnées de vents étaient prévues jusqu’à lundi dans plusieurs régions du Maroc.
Une vague de chaleur ” exceptionnelle ” entre le 9 et le 11 juillet avait déjà ” favorisé le déclenchement de 20 feux ” dans le royaume, incendiant 1.200 hectares de forêts, selon le Département des eaux et forêts.

Le réchauffement climatique en cause

Le bassin méditerranéen est touché ces deux dernières semaines par des feux, notamment en Grèce, en Turquie et en Algérie. Dans ce dernier pays, bien que les autorités aient annoncé dimanche soir que la plupart des feux avaient été maîtrisés,  ces derniers auront fait plus de 90 morts ou portées disparues en une semaine.
A l’est du bassin méditerranéen, de nouveaux incendies ont toutefois éclaté près de Jérusalem, dans des zones boisées, et les maisons de plusieurs villages ont été évacuées, a annoncé la police israélienne. Le réchauffement du climat augmente la probabilité des canicules et des sécheresses et par ricochet, des incendies.
(Source : 20 Minutes)

Comme vous le constatez chers(es) amis(es) la chaleur accablante avec le réchauffement climatique font que les pompiers ont énormément de travail et je salue leur courage et leurs abnégations, surtout que pour certains feux ou en Algérie ou en Grèce, ces feux seraient d’origine criminelle, peut-être accidentel ou tout simplement par de la négligence.
Certains humains n’ont pas conscience des dégâts que peut faire un feu de forêt et tant de gens ont perdu tout ce qu’ils avaient, que l’heure est grave. Ils ont notre soutient et nos encouragements.
Sur ce chers(es) vous toutes & tous, je vous souhaite un belle journée de mardi dans la joie.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire