Monde – La Matinale

Bonjour à toutes & tous, je vais commencer ce samedi par des moments d’histoire dans le monde. C’est vrai que nul n’est prophète en son pays, mais je pense qu’il est important de connaitre les grandes dates qui ont marqué le peuple noir sur notre terre, car beaucoup sont des descendants d’esclaves.
En voici donc la teneur :

28 août 1833 : Angleterre – Abolition de l’esclavage dans l’Empire britannique par le Slavery Abolition Act 1833.
L’esclavage est un système juridique et social qui applique le droit de propriété aux individus, dits esclaves. Par opposition un individu ne faisant pas l’objet d’un tel droit de propriété est dit libre. Le propriétaire d’un esclave est quant à lui appelé maître. Défini comme un « outil animé » par Aristote, l’esclave se distingue du serf, du captif ou du forçat par l’absence d’une personnalité juridique propre. Des règles variables selon le pays et l’époque considérés, fixent les conditions par lesquelles on devient esclave ou on cesse de l’être, quelles limitations s’imposent au maître, quelles marges de liberté et protection légale l’esclave conserve, quelle humanité on lui reconnaît, etc. L’affranchissement d’un esclave fait de lui un affranchi, qui a un statut proche de celui de l’individu ordinaire. Un esclave en fuite qui a échappé à son maître est appelé marron.
L’Empire britannique ou Empire colonial britannique était un ensemble territorial composé des dominions, colonies, protectorats, mandats et autres territoires gouvernés ou administrés par le Royaume-Uni. Il trouve son origine dans les comptoirs commerciaux puis les colonies outre-mer établis très progressivement par l’Angleterre, à partir de la fin du xvie siècle. Elle était la première puissance mondiale à son apogée en 1922, avec un quart de la population mondiale, soit environ quatre cents millions d’habitants et s’étendait sur 29,8 millions de km². En conséquence, son héritage dans les domaines de la politique, du droit, de la linguistique et de la culture est colossal.
Le Slavery Abolition Act 1833 (citation 3 & 4 Will. IV c. 73) est une loi du Parlement du Royaume-Uni qui abolit en 1833 l’esclavage dans la plus grande partie de l’Empire britannique, à l’exception des « territoires appartenant à la Compagnie anglaise des Indes orientales » et des « îles de Ceylon et Saint Helena ».

28 août 1955 : Etats-Unis – Meurtre de Emmett Till qui conduit à la création du mouvement afro-américain des droits civiques.
Emmett Louis « Bobo » Till, né le 25 juillet 1941 à Chicago dans l’Illinois et mort le 28 août 1955 à Money dans le Mississippi, est un adolescent afro-américain qui est lynché et torturé à mort dans la région du delta du Mississippi aux États-Unis. Son meurtre est l’un des principaux événements tragiques qui ont jalonné le mouvement américain des droits civiques.
Le mouvement afro-américain des droits civiques est une période allant de 1954 jusqu’à 1968 et désignant le mouvement américain qui visait à établir une réelle égalité de droits civiques pour les Noirs américains en abolissant la législation qui instaurait la ségrégation raciale aux États-Unis d’Amérique. Le pasteur baptiste Martin Luther King, partisan de la non-violence, en devient l’une des figures les plus célèbres tout comme la militante des droits civiques Rosa Parks.

28 août 1963 : Etats-Unis – Discours de Martin Luther King répétant la célèbre anaphore ” I have a dream “.
Martin Luther King Jr., plus couramment appelé Martin Luther King, né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929, et mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, dans le Tennessee, est un pasteur, baptiste et militant non-violent afro-américain pour le mouvement américain des droits civiques, fervent militant pour la paix et contre la pauvreté.
I have a dream est le nom donné au discours prononcé le 28 août 1963 par le pasteur et militant américain Martin Luther King, devant le Lincoln Memorial, à Washington, D.C., durant la Marche sur Washington pour l’emploi et la liberté. Devant plus de 250 000 manifestants, King en appelle solennellement à la fin du racisme aux États-Unis et revendique l’égalité des droits civiques et économiques entre Blancs et Afro-Américains. Point d’orgue du Mouvement des droits civiques, le discours est généralement considéré comme l’un des plus importants du xxe siècle.

28 août 2000 – Burundi – Signatures de l’accord d’Arusha en Tanzanie, pour mettre fin à la guerre civile burundaise.
L’accord d’Arusha, du nom de la ville d’Arusha en Tanzanie, est un accord de paix pour le Burundi signé le 28 août 2000 sous l’égide de Nelson Mandela pour tenter de mettre fin à la Guerre civile burundaise débutée en 1993.
La Guerre civile burundaise est une guerre civile et ethnique qui débute au Burundi le 21 octobre 1993 à la suite d’un coup d’État contre Melchior Ndadaye. Comme la guerre civile et le génocide des Tutsi au Rwanda de 1994, elle est marquée par l’opposition entre deux ethnies, les Hutu et les Tutsis.

Voilà mes chers(es) amis(es) c’est tout ce que j’ai trouvé pour le 28 août dans le monde, mais comme d’habitude si quelqu’un à des informations, je prends sans problèmes.
Je vous retrouve une peu plus tard dans la journée, en attendant je vous souhaite à toutes & tous un agréable début de week-end ainsi qu’une très bonne journée à vous et aux vôtres.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire