Afrique – Encore de l’histoire

Bonjour à vous les internautes, nous allons commencer ce vendredi avec un petit peu d’histoire de l’Afrique en visualisant ce qui a pu se passer sur le continent le 18 février.
Suivez le guide ! 👇

18 février 1332 : Ethiopie – L’empereur éthiopien Amda Seyon Ier commence ses campagnes militaires dans les provinces musulmanes du sud.
Amda-Syon Ier roi d’Éthiopie sous le nom de Gabra Masqal Ier de (1314-1344). Il est le fils du prince Ouédem-Arad.
Les premiers temps du règne d’Amda-Syon sont marqués par des difficultés avec les communautés monastiques qui reprochent au roi d’avoir pris les épouses de son père Ouèdem-Arad selon une tradition en usage.

18 février 1879 : Egypte – Révolte contre le khédive d’Egypte Ismaïl Pacha.
Ismaïl Pacha né le 31 décembre 1830 et mort le 2 mars 1895 à Constantinople, est le wali puis le khédive d’Égypte et du Soudan du 18 janvier 1863 au 8 août 1879.
Fils d’Ibrahim Pacha et petit-fils de Méhémet Ali, Ismaïl étudia à Paris, notamment à l’Ecole d’état major.
Pendant le règne d’Abbas, il est le chef de l’opposition mais il adopte une position modérée sous le règne de son oncle Saïd Pacha qui lui donne le commandement de l’armée du Soudan.
Devenu vice-roi d’Égypte il prend le titre de khédive en 1867, il entreprend une politique de conquêtes. Il annexe le Darfour (1867) mais est battu par l‘Abyssinie (1874).

18 février 1884 : Soudan –  Les forces du général Gordon atteignent Khartoum pendant la guerre des mahdistes.  
Charles George Gordon, général britannique issu du corps du génie militaire, surnommé successivement Chinese GordonGordon Pasha, et Gordon of Khartoum, est né le 28 janvier 1833 à Londres et mort le 26 janvier 1885 à Khartoum au Soudan.
Khartoum est la capitale du Soudan. Elle est située au confluent du Nil Blanc, venant du Soudan du Sud, et du Nil Bleu, venant d’Éthiopie.
La guerre des mahdistes, ou guerre du Soudan, est un conflit qui oppose, au Soudan de 1881 à 1899, principalement les mahdistes soudanais, aussi appelés « derviches », désireux d’établir un émirat dans la région, aux forces égyptiennes puis anglo-égyptiennes. Ce conflit a également impliqué l’Empire éthiopien, l’Italie, l’État indépendant du Congo et la France. Les combats qui se sont surtout déroulés au Soudan ont également touché le sud de l’Egypte, les zones frontalières de l’Erythrée et de l’Ethiopie. Le conflit s’est terminé par la défaite des mahdistes, vaincus par les forces anglo-égyptiennes commandées par Horatio Herbert Kitchener.
Pour les Britanniques, cette guerre est la « campagne du Soudan », notamment racontée par Winston Chruchill qui y participa et l’appelle the River War (« la guerre du fleuve », le Nil).
Le Soudan anglo-égyptien fut créé à l’issue de cette guerre.

18 février 1887 : Bénin –  Chute du Royaume du Bénin devant l’armée britannique.
Le royaume du Bénin, qui a duré du xiie siècle à son invasion par l’Empire britannique en 1897, était un état d’Afrique de l’Ouest côtière dominé par les Edos, une ethnie dont la dynastie survit encore aujourd’hui. Son territoire correspond au sud-ouest de l’actuel Nigeria. Sur une carte hollandaise de 1705, réimprimée en 1907 par sir Alfred Jone

18 février 1900 : Afrique du Sud – Premier jour de la bataille de Paardeberg  parfois appelé Bloody Sunday pendant la Seconde guerre des Boers.
La bataille de Paardeberg, plus rarement bataille de Stinkfontein, fut une bataille majeure de la seconde Guerre des Boers. Le combat eut lieu près de Paardeberg sur les rives de la rivière Modder dans l’État libre d’Orange.
Le Bloody Sunday du 18 février 1900 est une journée de violences durant la seconde guerre des Boers, conflit intervenu en Afrique du Sud du 11 octobre 1899 au 31 mai 1902, entre les britanniques et les habitants des deux principales républiques boers indépendants.
La seconde guerre des Boers, généralement désignée comme la guerre des Boers ou encore la guerre d’Afrique du Sud, la deuxième guerre anglo-boer et en afrikaans Boereoorlog ou Tweede Vryheidsoorlog, désigne le second conflit intervenu en Afrique du Sud du 11 octobre 1899 au 31 mai 1902, entre les Britanniques et les habitants des  des deux principales républiques boers indépendantes. Elle fait suite à la première guerre des Boers.  

18 février 1989 : Algérie – Fondation du Front islamique du salut.
L’Algérie est un pays d’Afrique du Nord faisant partie du Maghreb. Depuis 1962, elle est nommée en forme longue République algérienne démocratique et populaire, abrégée en RADP. Sa capitale est Alger, la ville la plus peuplée du pays, dans le Nord, sur la côte méditerranéenne.
Le Front islamique du salut (FIS) est une formation politique algérienne militant pour la création d’un État islamique.

18 février 1992 : Côte d’Ivoire – Avènement du multipartisme en Côte d’Ivoire avec Laurent Gbagbo comme chef de file de l’opposition.
Laurent Gbagbo, né le 31 mai 1945 à Gagnoa, est un historien, écrivain et homme d’État ivoirien, président de la République du 26 octobre 2000 au 11 avril 2011.

18 février 1998 : Zambie – L’ancien président et père de l’indépendance de la Zambie Kenneth Kaunda est accusé en rapport avec une tentative de putsch. 
La Zambie, en forme longue la république de Zambie, en anglais : Zambia et Republic of Zambia, est un pays d’Afrique australe, sans accès à la mer. Sa population est estimée à seize millions d’habitants en 2017. République démocratique, sa capitale est Lusaka. Son nom provient du fleuve Zambèze.
Kenneth Kaunda, né le 28 avril 1924 à Lubwa et mort le 17 juin 2021 à Lusaka (Zambie), est un homme d’État zambien.

18 février 2006 : Congo – Promulgation de la constitution de la IIIe République démocratique du Congo-Kinshasa par le président Joseph Kabila.
La constitution est la loi suprême de la République démocratique du Congo. C’est de cette loi fondamentale que toutes les lois tirent leur substance. Aucune loi ne peut être contraire à la Constitution, et donc ne peut s’opposer à elle ou réduire sa portée.
La république démocratique du Congo est un pays d’Afrique centrale. C’est le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique, ainsi que le pays francophone le plus peuplé.
Joseph Kabila, né le 4 juin 1971 à Hewa Bora II dans le territoire de Fizi, est un homme d’État kino-congolais. Il est président de la République démocratique du Congo du 17 janvier 2001 au 25 janvier 2019 et sénateur à vie depuis le 15 mars 2019.

18 février 2010 : Niger – Un coup d’État militaire renverse le président Mamadou Tandia et suspend la Constitution
Mamadou Tandja, né en 1938 à Maïné-Soroa et mort le 24 novembre 2020 à Niamey, est un homme d’État et lieutenant-colonel nigérien. Élu président de la République en novembre 1999 et réélu en décembre 2004, il fait voter en 2009 un référendum qui prolonge son mandat de trois ans et lui permet de se représenter à nouveau. Mamadou Tandja est renversé lors d’un coup d’État, le 18 février 2010.
Ministre de l’Intérieur pendant la présidence du général Ali Saibou, il dirige la répression de la révolte touarègue en 1990. Au moins deux cents Touaregs sont arrêtés, torturés puis exécutés sans jugement après l’attaque de la gendarmerie de Tchin-Tabaraden dans la région de Tahoua le 07 mai 1990. Les Touaregs réclament un traitement équitable sur le plan administratif.

18 février 2016 : Ouganda – Elections présidentielles et législatives
L’élection présidentielle ougandaise de 2016 a lieu le 18 février 2016 afin d’élire le président de l’Ouganda pour un mandat de cinq ans. Le premier tour a lieu en même temps que les élections législatives.
L’Ouganda, en forme longue la république d’Ouganda ou la république de l’Ouganda, en anglais Uganda et Republic of Uganda, en swahili Uganda et Jamhuri ya Uganda, est un pays d’Afrique de l’Est. Il est aussi considéré comme faisant partie de l’Afrique des Grands Lacs. Il est entouré par la République démocratique du Congo à l’ouest, le Kenya à l’est, le Rwanda au sud-ouest, le Soudan du Sud au nord et la Tanzanie au sud. Le Sud du pays englobe une vaste partie du lac Victoria. L’Ouganda tire son nom de l’ancien royaume de Buganda, qui couvrait autrefois les régions les plus au sud, dont la capitale et plus grande ville est Kampala. L’Ouganda est un pays membre de l’Organisation de la coopération islamique.

Voilà mes chers(es) lectrices & lecteurs, ce sera tout pour aujourd’hui car c’est tout ce que j’ai pu trouver, mais si quelqu’un à d’autres informations je prends sans problèmes.
Nous nous retrouverons la semaine prochaine, car je prends un week-end de repos.
Je vous retrouve donc lundi, en attendant je vous souhaite à toutes & tous une excellente journée remplie de choses positives. Prenez soin de vous et des personnes qui vous entoure.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire