Afrique – Dans le Rétro

Bonjour à toutes & tous, nous allons naviguer en ce vendredi sur l’histoire de l’Afrique et voir ce qui a pu se passer un 11 février.
Des évènements ont construit l’existence de l’Afrique et cela nous conduit à comprendre notre propre histoire.
Alors si cela vous intéresse, suivez-moi, c’est par ici

11 février 1855 : EthiopieTéwodros II né en 1818 , Degmawi Téwodros ; né Kassa Hailou est un militaire et un homme d’État éthiopien, roi des rois, (negusse negest) du 11 février 1855 jusqu’à sa mort. Il est également connu sous son nom de cavalier Abba Tateq 
En raison de ses exploits militaires, Téwodros est aussi surnommé Meysaw (en français : “le courageux”).
Durant son règne, il introduit diverses réformes de modernisation. Il publie des édits contre l’esclavage, bâtit les premières routes et organise un système politique et fiscal centralisé. Il constitue une véritable armée nationale, remplaçant les diverses forces régionales.
Cette vague de réformes inquiète les seigneurs locaux, habitués à un pouvoir impérial faible et, dès 1860, plusieurs chefs entrent en rébellion.

11 février 1894 : Bénin – Départ du roi béninois Béhanzin de Cotonou pour la Martinique.   
Il pensait aller y rencontrer le président français Sadi Carnot mais c’était en réalité un exil forcé
Béhanzin ou Gbèhin azi bô ayidjlè Ahossou Gbowelé, né en 1845 et mort en 1906 est un roi d’Abomey. Fils du roi Glèlè, il est d’abord connu sous le nom d’Ahokponu puis de prince Kondo à partir de 1875. Il est traditionnellement le onzième roi d’Abomey. Durant son règne, le royaume du Dahomey est défait, pour constituer la colonie du Dahomey avec le rattachement de Porto Novo du roi Toffa, son cousin et son ennemi.
Cotonou est la capitale économique et la plus grande ville du Bénin avec 1 228 667 habitants en 2021. Elle abrite aussi de nombreux services gouvernementaux et diplomatiques.
Marie François Sadi Carnot, plus souvent appelé Sadi Carnot, est un homme d’État français, né le 11 août 1837 à Limoges et mort le 25 juin 1894 à Lyon. Il est président de la République du 3 décembre 1887 à sa mort.

11 février 1977 : Éthiopie – Prise du pouvoir dans le pays par Mengistu Haile Mariam.  
 Mengistu Haile Mariam, né le 21 mai 1937 en Éthiopie, est un officier et homme d’État éthiopien, lieutenant-colonel, chef de l’État de 1977 à 1991, qualifié de dictateur.
A partir de juillet 74, il est à la tête du Derg, une junte militaire qui prend le pouvoir pendant la révolution éthiopienne, il abolit le système féodal, chasse ses rivaux du pouvoir et s’impose tout en tentant de moderniser l’économie par le biais d’une politique inspirée par les marxite léniniste, telle que la nationalisation et la redistribution des terres.
Sa consolidation sanglante du pouvoir de 1977-1978 est connue sous le nom de TERREUR ROUGE ÉTHIOPIENNE  une répression brutale contre les groupes d’opposition et des civils à la suite d’une tentative d’assassinat manquée par le PRPE (Parti révolutionnaire du peuple éthiopien en septembre 1976, après que ceux-ci ont ignoré l’invitation du Derg à rejoindre l’union des partis socialistes.
Au cours de la lutte contre ce conflit interne, l’Éthiopie est menacée à la fois par une invasion somalienne et par la campagne de guérilla du Front populaire de Libération de l’Érythrée qui réclame l’indépendance son indépendance.
La guerre de l’Ogaden de 1977-1978 sur une région frontalière controversée avec la Somalie a été marquée par le rôle important que les alliés SOVIETIQUE & CUBAIN de Mengistu ont joué pour assurer la victoire de l’Ethiopie.

11 février 2011 : Egypte – Démission du président / raïs de l’Égypte Hosni Moubarak après une répression ayant causé au moins 850 morts
(première révolution égyptienne de 2011 commencée le 25 janvier) 
L’armée assure l’intérim et annonce un scrutin électoral présidentiel
Hosni Moubarak, parfois orthographié Hosni Mubarak, de son nom complet Mohammed Hosni Moubarak, transcrit traditionnellement Muhammad Hosnī Sayyid Selaaem Mubārak, né le 4 mai 1928 à Kafr-el-Meselha et mort le 25 février 2020 au Caire, est un homme d’État égyptien, président de la République du 14 octobre 1981 au 11 février 2011.
Vice-président de la république arabe d’Égypte au moment de l’assassinat d’Anouar el Sadate, en 1981, il lui succède après la tenue d’une élection. Il est ensuite constamment réélu et se voit fréquemment qualifié de dictateur. 
Lors de la révolution égyptienne de 2011, il est poussé à la démission. Emprisonné et condamné par la justice égyptienne après son départ du pouvoir, il est libéré en 2017 après avoir terminé de purger sa dernière peine de prison. Il meurt neuf ans après la fin de sa présidence.

Voilà chers(es) lectrices & lecteurs du monde, ce sera tout pour le moment, je reviendrais vers vous en fin d’après midi, en attendant je vous souhaite à toutes & tous ainsi qu’aux vôtres une agréable journée et un excellent week-end remplit de joie et de tolérance.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire