Afrique – De l’argent gaspillé





Sur la vidéo qui va suivre en fin de l’article, vous pouvez voir après un discours virulent contre le franc cfa , un homme nommé Kemi Seba brûler un billet de banque alors qu’il ose lui même dire que les gens sont pas riches…..

Kemi Seba de son vrai nom   Stellio Capo Chichi est né le 09 décembre 1981 à Strasbourg, de nationalité française est une figure du radicalisme noir français et du panafricanisme moderne. À la fois polémiste, activiste et conférencier dans les universités au Sénégal, il se présente comme anti-impérialiste et antisioniste. Chroniqueur politique populaire auprès d’une partie de la jeunesse africaine francophone, il est considéré par de nombreux téléspectateurs le suivant au sein des médias africains comme étant un défenseur de la souveraineté africaine,. A contrario, en Europe il est perçu (par des dizaines de politologues français) , comme étant un militant raciste, racialiste et antisémite ainsi qu’un adepte de l’action violente dans les années 2000.

Kémi Séba est le fondateur ou porte-parole de plusieurs organisations, notamment « Tribu Ka » et « Génération Kémi Séba », toutes deux dissoutes par décret. Résidant désormais au Sénégal, il travaille depuis 2013 au sein de chaînes de télévision africaines en tant que chroniqueur politique et officie depuis 2017 sur la chaîne Voxafrica. Initialement membre francophone de Nation of Islam, il quitte ce mouvement en 2014.

Après un an et demi passé au sein de Nation of Islam à Paris, qui lui aurait donné ses bases idéologiques et ses capacités d’orateur, il prône la « revalorisation de la race noire », qui passe selon lui par la « séparation » des Noirs et des Blancs (qu’il nomme « leucodermes » A mon avis tout ceux qui se sont battus pour l’égalité doivent se retourner dans la tombe ! Mais je vais pas raconter tout son “pédigré” seulement je crois que Kemi Seba qui veut dire “Etoile Noire” en terme Egyptien, n’a pas vraiment compris les rouages de la finance et de l’économie de l’Afrique. De plus la base du problème ne vient pas du fcfa, il vient surtout des dirigeants africains corrompus qui volent les peuples allègrement ! Mais ça, apparemment Monsieur Seba n’a surement pas compris !

Créé en 1945, le franc CFA est aujourd’hui rattaché à l’euro. Autrement dit, il a un taux de change fixe avec l’euro et suit donc les variations de la monnaie unique. Et pour garantir cette parité fixe, les pays de la «zone franc» doivent déposer 50 % de leurs réserves de change au Trésor français.

«Il existe un accord entre le Trésor français et les banques centrales africaines des deux unions monétaires», explique l’économiste Samuel Guérineau, spécialiste d’économie du développement au CERDI (Université Clermont Auvergne). Concrètement, les banques centrales africaines ont un compte auprès du Trésor français: si elles ont besoin d’euros, le Trésor français leur prête. «C’est une autorisation de découvert, qui donne accès à un financement d’urgence», résume Samuel Guérineau. Cela permet aux banques centrales africaines de ne pas avoir de pénurie de liquidités. Enfin, leurs dépôts sont rémunérés, la France verse des intérêts et ça c’est important mais personne n’en parle !! Pour rappel, des représentants français sont présents dans les organes des banques centrales africaines même s’ils sont peu nombreux – un ou deux – et n’ont pas de droit de veto.

Kako Nubukpo, économiste togolais et auteur de Sortir l’Afrique de la servitude monétaire. A qui profite le franc CFA?, avançait lui d’autres explications dans les colonnes du Monde , en septembre 2016. «Nous souffrons d’une mauvaise gouvernance chronique et il faut sortir de la «protection» qu’offre le CFA. Il a un effet anesthésiant car même en gérant mal les économies, les gouvernants sont sûrs que Paris sera toujours là pour couvrir leurs errements», expliquait-il alors. Avant de soulever un autre élément lié à l’enrichissement des élites africaines: «Puisque il n’y a pas de limites à la convertibilité, les élites locales ont tout loisir de placer leur argent sur un compte étranger ou d’acheter un appartement parisien. C’est le point central». Et là ce que dit ce Monsieur n’est que la vérité, des gouvernorats profitent de leurs positions pour voler allègrement leurs peuples et c’est là où la France devrait mettre le holà au lieu d’hypocritement fermer les yeux !

Mais d’un autre côté quand Emmanuel Macron en juillet 2017 à déclaré je cite : “Emmanuel Macron : « Si on n’est pas heureux dans le FCFA, on le quitte, on crée sa monnaie… ou on la ferme » Il a quelque part raison, car il y a des pays africains qui ont leur propre monnaie….. Le Mali par exemple était sorti de la zone fcfa en créant sa propre monnaie, Le franc malien fut mis en place dans la continuité de la logique d’indépendance du pays, afin d’avoir une politique monétaire et de taux d’intérêts indépendante. Dans le même temps, le pays se rapproche des pays de l’Est et fait imprimer ses pièces et billets en Tchécoslovaquie. le franc malien était donc en place entre le 1er juillet 1962 et le 1er juillet 1984, donc on se pose la question…… Pourquoi est-il revenu dans le fcfa ?

La réponse est simple en fait,  les Maliens redoutant des dévaluations de la nouvelle monnaie. Ceux-ci préféraient garder leurs francs CFA, via les échanges commerciaux avec les pays voisins, comme le Sénégal, restés au franc CFA. Le gouvernement a alors interdit la conversion en franc CFA, arrêté et emprisonné les utilisateurs du franc CFA, et finit par dévaluer de 50 % le franc malien en 1967 afin de relancer l’économie malienne. Voilà donc toute l’histoire, mais il est évident que si les maliens veulent leurs monnaie, ils peuvent le faire !!

Par contre le Nigéria, l’Afrique du Sud, le Ghana, le Keynia, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, la Guinée, La Maurétanie et surement d’autres que j’oublie ont leurs propres monnaies…. Alors pourquoi pas les autres, sachant que depuis les indépendances ils peuvent le faire Voici donc la vidéo en question, je vous laisse seul juge, mais le billet qu’il a brûlé allègrement pour prouver quoi on en sait rien, aurait pu profiter sans problèmes à une famille qui en avait de besoin ! Paola




Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Afrique – De l’argent gaspillé

  1. Pro Tra dit :

    Un post trop interessant..
    Pour Kemi Seba son côté raciste ou antisémite je ne le cautinnerai jamais ,je ne serais jamais d’accord avec lui sur ce problème…je serais prêt à le combattre avec la dernière rigueur…
    Par contre ce qui est son col at pour la sortie des pays africains du CFA est noble ,son combat l’indépendance réelle dis continent est plus salutaire.
    Si toi tu vois en gâchis le fait qu’il brûle un billet de CFA .
    Tu as raison c’est du gâchis.. mais je le vois un symbole ,un sacrifice. Juste là.
    Si Macron dit que celui qui ne veut le CFA crée sa monnaie on connaît cette chanson c’est pareil quand De Gaulle à a dit al Guinée tu veux ton indépendance tu l’auras. Mais quel coup de bâton dans les roues, des complots,
    Quand le Mali est quitté la zone quel sabotage et coup basnotre économie n’a pas eu venant de la France et des pays voisins pionq de La France.
    Si il y’a des économistes qui disent l’avantage du CFA Ils pas de deconmistes africains et Européens dénonce cette monnaie comme coloniale impérialiste. Une chaîne au coup.
    Je peux comprendre que chacun défend son intérêt.
    Mais je vous la France le joue mal ce jeu.
    Je peux comprendre que certains contre sont la France…
    Mais la plupart est contre le système .

    • Paola dit :

      Bonjour Pro Tra tu vois chez moi une personne qui a la nationalité française qui a été élevé en France et qui fais ce genre de truc, est pour moi (cela n’engage que moi) une personne qui crache dans la soupe ! Je comprend quelque part son combat, mais je ne cautionnerais jamais le fait de brûler un billet de banque alors que des gens meurent de faim…. Il est plus qu’évident que Kemi Seba fait le buz partout où il passe et pour beaucoup de gens (pas que des blancs) ne voient pas d’un bon oeil son intérêt pour le fcfa…. Peut-être est-ce une bonne chose ou pas, mais il y a des pays ou leur propre monnaie fonctionne très bien…. Et si tu veux mon avis clair et franc, si beaucoup restent dans le fcfa c’est juste parce que cela les arrange car autrement ils ne pourraient pas voler le peuple comme ils l’entendent et là il faudrait commencer par ça, le combat contre la corruption !!! Très bonne journée à toi et aux tiens et merci de faire partit de nos lecteurs assidus ! Paola

Laisser un commentaire