Kah Wallah

téléchargement (6)Le 20 mai 2011 une femme prénommée Kah Wallah a été enlevé et kidnapé par des agents à la solde de Biya, ce dictateur sans foi ni loi Président du Cameroun !!!

En effet cette personne, Présidente du mouvement CPP (Cameroun People Party) s’est vu soustraire sa personne et ses affaires personnelles par des agents du gouvernement alors qu’elle se rendait aux cérémonies de Yaoundé.

Il faut dire que ce parti dérange par l’ampleur qu’il peut prendre et que à chaque instant les militants sont menacés ainsi que leurs familles mais tout le monde résiste.

Biya à tellement peur de la vindicte populaire qu’il emploie pour assoir son pouvoir que la répression et les menaces.

Alors à quand Biya donnera une interwiew digne de ce nom à des journalistes qui ne seront pas à sa solde ?? Pour ma part je pense que c’est pas demain la veille !

Les gens qui pensent dérangent, les gens qui innovent dérangent et il est bien évident que Biya à peur de voir s’écrouler le siège sur lequel il est assis depuis 33 ramadans parce qu’il n’a tenu aucunes de ses promesses faites lors de sa prétendue campagne électorale.

Kah Wallh est pourtant une femme, une femme qui se bat, une femme qui milite et son combat continue car le parti de Kah Walla avait dit «non aux sénatoriales».

La présidente du Cpp l’a martelé le temps d’un point de presse vendredi 22 mars 2013 dans sa permanence à Douala.

Ce qui motive sa position, c’est que «le Sénat tel que conçu actuellement dans notre constitution est antidémocratique.» à t-elle dit !

Et je vous assure qu’elle à raison !!! Car ce qui exaspère le parti, ce sont les tristes réalités auxquelles sont confrontés les Camerounais, à causes coupures intempestives d’électricité et d’eau, le manque de tout et surtout de travail l’avenir des jeunes ne peu être assuré.

De plus, alors que le Cameroun célébrait en communion avec la communauté internationale la journée mondiale de l’eau (vendredi 22 mars), les robinets du Cpp étaient à sec.

Il y a eu des coupures d’électricité dans plusieurs quartiers de la ville (Akwa, Bonapriso, Bonanjo, Bali…).

Alors il faut savoir que 65 % des camers n’ont pas l’accès à l’eau potable ou à l’électricité et nous comptons plusieurs dizaines de Camerounais morts en l’espace de quelques semaines à cause de l’insécurité…

Le coût annuel du fonctionnement du Sénat soit 18 milliards de FCFA pourrait-être utilisés à des fins beaucoup plus urgentes et importantes pour le bien-être des Camerounais», aurait-elle aussi déclarée !!

Pour être plus concrète, Kabang Walla à lancé un «vendredi noir».

Elle appelait tous les Camerounais à arborer des vêtements noirs tous les vendredis et cela du 22 mars 2013, jusqu’au 20 mai….

Mais pourquoi ne pas continuer à porter des vêtements noirs tous les vendredi ???

Il serait bien de le faire, simplement pour rendre hommage à toutes ces personnes mortes à cause d’un dictateur tel que Biya, mais aussi pour honorer à une femme d’exception qui fait d’elle un emblème pour la liberté, Liberté qui est non moins relative puisque hier Kah Wallah a pu venir garé son véhicule dans la cour du Palais Présidentielle pour la venue de Francçois Hollande sur le sol Camerounais, alors on est en droit de se poser la question…. Pourquoi ce revirement de situation de la part de Paul Biya, a t-il pris en compte la froideur de Monsieur Hollande lors de la dernière visite de Biya en France quand il a affimer qu’il ne supportait pas ses méthodes anti-démocratiques.

Seuls ces deux Présidents que tout oppose peuvent le dire, mais espérons de tout cœur que cela ouvrira le cœur de beaucoup de Camers et que tous prendront en exemple les luttes menées depuis longtemps pas Kah Wallah. L’avenir finira par prendre ses marques pour la démocratie dans ce pays, trop longtemps tenu sous le joug dictatorial d’un homme aux dents bien trop longues !! K.S.A

A propos Kaki

L'écriture m'a été d'une aide précieuse et mes écrits reflètent mon caractère. Que ce soit dans mes poésies, ou mes articles, tous sont matière à réflexion puisque très souvent je dénonce les exactions et la corruption présente partout dans le monde. Je me bats aussi pour la condition des femmes en Afrique et ailleurs ainsi que la protection des enfants ! Dans mon combat, notre auteur et ami "Kap" m'a rejoint pour nos convictions. Déjà neuf recueils de poésies à mon palmarès, tous répertoriés à la Bibliothèque Nationale de France. (BNF) " COULEUR D'AFRIK " au nombre de six recueils ont vu le jour, ils parlent de l'Afrique et des conditions de vie. " VOUS AVEZ DIT NORMAL " raconte des histoires extraordinaires vécues par moi " LES MOTS DES MAUX " sont les histoires de la vie de tous les jours. " LE CŒUR EN VRILLE " est tout en douceur et romantique à souhait ! Je n'ai pas oublié les enfants avec mon recueil "LÉGENDES D'ICI & DE LA-BAS" qui paraîtra pour les fêtes de Noël. Actuellement je travaille sur ma bio dont la première partie devrait paraître en début d'année 2021, elle s'appelle "JE TE RACONTE" Je suis tendre, amusante et parfois mordante, mes écrits ont un style qui font de moi un auteur confirmé qui mérite que vous me suiviez, si vous aimez la poésie ! A très bientôt de vous voir sur mes écrits. Je vous love ! Kaki
Ce contenu a été publié dans Editorial-RPA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.