Tirailleurs sénégalais

220px-TirailleurSénégalaisAujourd’hui nous fêtons la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 et nous ne devons pas oublier tous ces africains qui ont combattus aux côtés des soldats français pour libérer notre territoire de l’ennemi.

C’est en 1857 que s’est constitué ce corps militaire appartenant à l’armée coloniale, il était le principal élément de la force noire, mais il faut savoir que le recrutement des tirailleurs sénégalais ne se limitait pas qu’au Sénégal. On pouvait distinguer leur différence des autres unités tels que les tirailleurs algériens. Ce corps de soldats a été dissous en 1960. 

220px-Image113hEn 1914-1918 date de la première guerre mondiale,  c’est 200 000 « Sénégalais » de l’OAF qui se battent sous le drapeau français, dont plus de 135 000 hommes en Europe. 15 % d’entre d’eux, soit 30 000 soldats, ont trouvé la mort et beaucoup sont revenus blessés ou invalides

Entre 1939 et 1944, ils sont près de 140 000 Africains engagés par la France, près de 24 000 sont faits prisonniers ou tués au combat. Les tirailleurs sénégalais participent à la bataille de Bir Hakeim, à la conquête de l’île d’Elbe en juin 1944 et à la prise de Toulon, après le débarquement de Provence en août 1944.

Les tirailleurs sénégalais sont toujours restés fidèles à L’Empire colonial Français  et ont été engagés dans des conflits qui ont opposé la France à ses colonies :L’ Indochine, l’Algérie, Madagascar ; Léopold Sédar Senghor les avait surnommés les « Dogues noirs de l’Empire” . Ils formaient un des rares corps d’armée étrangers qui ne fasse pas partie de la légion étrangère.

Alors tous nous ne devons pas oublier que ces hommes, ces pères, ces frères, ont sacrifiés leurs vies pour la liberté, nous avons tous un devoir de mémoire afin que nul n’oublie. K.S.A

A propos Kaki

L'écriture m'a été d'une aide précieuse et mes écrits reflètent mon caractère. Que ce soit dans mes poésies, ou mes articles, tous sont matière à réflexion puisque très souvent je dénonce les exactions et la corruption présente partout dans le monde. Je me bats aussi pour la condition des femmes en Afrique et ailleurs ainsi que la protection des enfants ! Dans mon combat, notre auteur et ami "Kap" m'a rejoint pour nos convictions. Déjà neuf recueils de poésies à mon palmarès, tous répertoriés à la Bibliothèque Nationale de France. (BNF) " COULEUR D'AFRIK " au nombre de six recueils ont vu le jour, ils parlent de l'Afrique et des conditions de vie. " VOUS AVEZ DIT NORMAL " raconte des histoires extraordinaires vécues par moi " LES MOTS DES MAUX " sont les histoires de la vie de tous les jours. " LE CŒUR EN VRILLE " est tout en douceur et romantique à souhait ! Je n'ai pas oublié les enfants avec mon recueil "LÉGENDES D'ICI & DE LA-BAS" qui paraîtra pour les fêtes de Noël. Actuellement je travaille sur ma bio qui devrait paraître en cette fin d'année, elle s'appelle "JE TE RACONTE" Je suis tendre, amusante et parfois mordante, mes écrits ont un style qui font de moi un auteur confirmé qui mérite que vous me suiviez, si vous aimez la poésie ! A très bientôt de vous voir sur mes écrits. Je vous love ! Kaki
Ce contenu a été publié dans K.S.A, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire