New York Times

2048x1536-fit_times-date-14-novembre-2015Quelques mots du New York Times
“La France incarne tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent :

La joie de vivre par une myriade de petites choses : Le parfum d’une tasse de café et des croissants le matin, de belles femmes en robe souriant librement dans la rue, l’odeur du pain chaud, une bouteille de vin que l’on partage entre amis, quelques gouttes de parfum, les enfants qui jouent dans les jardins du Luxembourg, le droit de ne croire en aucun dieu, de se moquer des calories, de flirter, fumer et apprécier le sexe hors mariage, de prendre des vacances, de lire n’importe quel livre, d’aller à l’école gratuitement, jouer, rire, se disputer, se moquer des prélats comme des politiciens, de ne pas se soucier de la vie après la mort. Aucun pays sur terre n’a de meilleure définition de la vie que les Français”.

Nos libertés sont nos libertés et nos libertés on y touche pas, nous resterons solidaires quoi qu’il arrive, la France est en deuil national pour trois jours, la France est à genoux, juste pour prier ses morts et celles des africains morts sur son sol en ce 13 novembre 2015, mais elle ne sera jamais à genoux face au terrorisme. Bea

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Chronique Bea. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire