Alboury Ndiaye





telechargement-9Aujourd’hui je vais vous parler d’un homme, d’un homme exceptionnel qui fut le dernier souverain du Djolof, un ancien royaume sur le territoire de l’actuel Sénégal. Cet homme est une grande figure de la résistance anti-coloniale au 19 ème siècle.

telechargement-11Sa mère appartenait à la famille Lat Dior NgonéLatyr Diop et son père était Biram Penda Diémé Ndiaye et c’est vers l’âge de 9 ans qu’il fût envoyéà la cour du Djamel Kajoor et il grandit avec son oncle Lat Dior… Lors des combats que menait LatDior contre les colons et contre le marabout Amadou Cheikhou Déme, il était son second accompagné de Maba Diakhou Bâ.

telechargement-10C’est en 1878 que Alboury Ndiaye est attaqué par les troupes du frère d’Amadou Cheikhou qui s’appelait Bara, Alboury finit par tuer Bara à Diamé. Suite à la lutte anti-colonialiste, le Djolof est en proie à des confilts internes et le demi frère d’Alboury, Biram Ndiémé Coumba Ndiaye mène une rebellion, mais après plusieurs batailles, Biram est également tué !

telechargement-12En 1881 toujours à propos de la lutte anti coloniale, Lat Dior convoque Alboury Ndiaye, L’almany du Fouta, Abdoul Aboubacar et Ely Ndjombot le roi du Trazza de Maurétanie, mais après plusieurs combats contre les colons, tous ces sénégalais sont en difficulté car les français ont repoussés les résistants et finalement on finit toujours par se demander pourquoi (pourquoi toutes ces guerres contre des gens qui étaient en paix) Mais tous ces gens avaient l’art de la guerre et tous ces combats ont duré jusqu’en octobre 1886 ou à la bataille de Dekhelé Lat Dior est tué !

telechargement-13Après des accords signés, non respectés, le 24 mai 1890 les colons lèvent une armée contre Alboury Ndiaye mais celui-ci décide d’incendier Yang-Yang la capitale du Djolof afin de ne rien laisser aux colons ! Pour ma part je trouve ça très bien. A la suite de cela, il partit vers l’est au Soudan occidental, devenu le Mali par la suite. Il s’allit avec Ahmadou Tall, de Tidjane de Ségou de l’Empire de Toucouleur, de Samory Touré de Ouassoulou et de Tiéba Traore roi du Kénédougou et avec l’appui des souverains souhaite créer un grand Etat musulman du Sénégal au Niger.

sidya-ndatte-yalla-untitled-5Auparavant des guerres intestines, des trahisons, des appuis et à nouveaux des trahisons, Alboury Ndiaye se retrouva seul accompagné des plus fidèles et des Peuls sur la route de Sokoto. Il mourut à Kalakala d’une blessure d’une flèche empoisonnée tirée par un enfant et fût enterré sur place, mais auparavant, on lui coupa le bras, ce bras infatigable de guerrier qui fût ensevelie dans la grande Mosquée face au palais du Djermakoy

images-45Elevé sous l’égide de Lat Dior, Alboury Ndiaye lui avait compris que l’union faisait la force mais finalement ce qui a perdu les pays africains contre le colonialisme, ce sont leurs divisions internes, ces guerres intestines où chacun d’entres eux voulait régner et quand on y réfléchit bien, le problème est encore le même actuellement !!!

telechargement-14Les hommes en place, tous ces présidents africains ne sont pas comme on l’entend dire souvent des hommes de paille de la France, non non, ce sont juste des africains qui veulent asseoir leur pouvoir comme le voulaient les anciens, cela envers et contre tous et pour ce faire, ils n’hésitent pas à appauvrir un pays en s’enrichissant eux mêmes et ceux qui gravitent autour !

telechargement-15La démocratie ne s’applique pas comme ça, elle se doit de respecter des règles, il faut avoir du courage, de l’honneur, de l’honnêteté, être incorruptible, savoir véhiculer des messages d’espoir et de paix et surtout aimer son pays par dessus tout !!! Paula




Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire