La campagne Fillon





Continuant sa tournée des villes et villages, hier François Fillon était à Tourcoing où il a été accueilli par des cris hostiles et des bruits de casseroles en raison des soupçons d’emplois fictifs qui pèsent sur sa femme Penelope. Invité par le maire Gérald Darmanin du parti “Les républicains”, le candidat de la droite est venu participer à une table ronde sur la sécurité, puis visiter un centre social ! Mais la campagne est difficile pour François Fillon car à quelques mètres, une vingtaine de manifestants, notamment des membres des Jeunes communistes, scandaient “Fillon, rends-nous le pognon ! Fillon en prison !”, tout en tapant sur des casseroles. Mr Fillon est arrivé à l’hôtel de ville par une porte latérale. Et à sa sortie, aucun commentaires aux médias, il s’est engouffré dans un véhicule sans même un geste de remerciement pour ceux qui eux par contre était là pour le soutenir en scandant “Fillon Président”

Il faut savoir que jour même où François Fillon est allé chercher le soutien de Nicolas Sarkozy, François Bayrou lui l’a définitivement lâché. Le patron du MoDem a déclaré : “Je ne vois pas où l’obstination de François Fillon mène. Le soutenir est impossible” ! 

Quand à Alain Juppé qui tenait, jeudi soir à Bordeaux en Gironde, une réunion de lancement de la campagne de François Fillon, en présence des candidats investis aux législatives a réaffirmé qu’il ne serait pas une solution de secours en cas de renoncement du candidat de la droite et du centre, mais le maire de Bordeaux a reconnu que cette campagne présidentielle serait rude. Il avait déclaré qu’il ne serait pas le 2ème choix si François Fillon retirait sa candidature !!

Pour éviter tout incident, des CRS en petit nombre avaient pris position devant les entrées principale et secondaires de la mairie. Lors de la table ronde, le candidat a déclaré vouloir “renforcer les pouvoirs de police du maire”. “Il faut que les polices municipales soient systématiquement armées, comme quoi avec lui on risque de rentrer sous un régime totalitaire qui ne serait pas profitable aux français et ce n’est que mon point de vue, mais je crois que bon nombre de la population pense comme moi !! Paula



Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire