Le cancer du sein parlons-en





Actuellement sur Facebook, une chaîne de prévention pour la lutte contre le cancer du sein circule. Je dois dire que j’y participe et nous devons pendant dix jours, nommer une personne différente de nos relations amicales, pour qu’à son tour elle puisse nominer également ses contacts de préférence féminins. Mais avant hier, un ami du Burkina Faso m’a contacté en privé pour me demander comment il pouvait faire pour lancer cette campagne dans les coins ruraux, sachant que les femmes sont plutôt fermées à cet usage et surtout même à en parler…

Sachant que la prévention permet de sauver des vies, je lui ai dit de se rapprocher d’un personne plutôt âgée et ouverte, afin de lui expliquer de vive voix que la palpation du sein peut en premier lieu être fait par la femme elle-même sans que quelqu’un d’autre la touche ou la voit ! En effet en France et même en Europe, toutes les femmes ou presque, se palpent les sens régulièrement et si à la palpation une grosseur suspecte est décelée, alors il faut consulter sans tarder.

Car n’oublions jamais qu’une grosseur peu être bénigne ou maligne et là plus on va vite dans les démarches, plus on peut sauver sa vie…. D’autres parts en France (je sais pas dans les autres pays) mais tous les deux ans, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie permet à toutes les femmes répertoriées de passer une mammographie gratuitement dans un centre hospitalier il suffit juste d’y aller avec le papier reçu de la CPAM. C’est sur que c’est pas très agréable de se faire écrabouiller les nibards, c’est même parfois douloureux, mais ça dure moins longtemps que le cancer !!

Entre temps la femme doit se palper elle même régulièrement et si le mari ou conjoint palpe (ou pelote disons le) il sent sous ses doigts quelque chose d’anormal, alors doit en parler à sa femme ou à sa compagne car il peut lui aussi lui sauver la vie en parlant ! Cette campagne est importante, car il faut savoir que dans les années 1980, 50% des femmes qui avaient un cancer du sein décédaient. Aujourd’hui, la proportion n’est “plus que de” 25%. 500 000 décès par an dus au cancer du sein dans le monde.

Malheureusement depuis le 1 janvier 2017, 141 936 femmes sont décédées parce que soignées trop tard !! Certaines par pudibonderie mal placée, un doc reste un doc, mais se palper soit même n’est pas non plus une dérive sexuelle, ce geste est juste un moyen naturel de connaître son corps et surtout ses seins ! Actuellement la journée mondiale de la lutte contre le cancer à lieu au mois de février, mais nous sommes toutes conscientes que le lutte pour la prévention contre le cancer c’est tous les jours de l’année pendant toute une vie ! Paula



Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire