Côte d’Ivoire – D’où sont venues les armes





Comme vous le savez tous, des affrontements ont eu lieu en Côte d’Ivoire et tout le monde se demandait où avait été trouvé les armes, voici donc une petite explication confié par une personne sur Facebook à une autre personne. (J’ai juste enlevé le nom des intéressés et fait un copier-coller de la conversation), mais lisez vous même, vous serez comme moi certainement surpris et sidérés(es) de ces affirmations ! 

ORIGINE DES ARMES DES MUTINS : Un intéressant témoignage.

A la suite de mes deux posts d’hier consacrés à l’armement des mutins, j’ai reçu le commentaire suivant inbox. Afin d’en conserver toute l’authenticité, je le publie tel quel avec l’accord de l’auteur. Je vous conseille de le lire très attentivement. Vous comprendrez mieux la gravité de la situation :
******************
Mon frere, la réalité, c’est que les armes dont tu parles dont été donné. La décision d’aller matter les mutins a ete pris par le PM sans en parler avec le PAN. Du coup, pour faire échec à ce mattage, des gens ont donné (indiqué) aux mutins où trouver de quoi pour se défendre. Hélas, les idiots sont aller prendre avec les portables et ils ont filmé. C’est pas les gens venus d’Abidjan pour aller matter qui on decouvert les armes. C’est justement parce que les gens venus d’Abidjan ont vu que les gens de Bouake avec des armes qu’ils n’étaient pas censé avoir, qu’ils ont dit qu’ils n’allaient pas se faire tuer et qu’il fallait satisfaire les revendications. D’où la décision de payer. Sinon, les armes dans l’ex CNO, c’est un secret pour personne mon frere. Te souviens-tu du rapport officiel de l’ONU-CI qui disait que Soro était en possession de 300 tonnes d’armes? Les gens ont oublié. Et ce rapport avait été rendu public. Qui se rappelle de la réaction de Soro? Soro n’avait pas dementi le rapport. Il a simplement dit qu’il les avait acquis légalement avec l’aide des occidentaux selon le principe de réciprocité. Gbagbo s’armait alors, lui aussi, il s’est armé. Tu t’etonnes de quoi mon frere ???

Comme vous voyez on ne peut être plus précis que ça, maintenant, c’est vrai que personnellement j’ai vu une vidéo (que je n’arrive pas à retrouver pour l’instant) ou quelqu’un filmait des caisses d’armes ! Il faut savoir que trois ex-rebelles démobilisés ont été tués et au moins une dizaine blessés ce 23 mai lors de la dispersion de leur attroupement par les forces de sécurité à Bouaké, deuxième ville de Côte d’Ivoire et épicentre des mutineries de soldats en janvier et mai.

Leurs corps ensanglantés ont été amenés au Centre hospitalier universitaire de Bouaké peu après l’assaut des forces de police qui ont dispersé vers 7 heures les manifestants bloquant depuis la veille l’entrée sud de la ville. Maintenant ce qu’il faut donc savoir, à qui profites le crime ? L’avenir nous dira si ce conflit a prit vraiment fin ou pas ! Paola



Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire