Rwanda – Profil de Kagamé




L’ex-guérillero, qui a mis fin au génocide, dirige le pays d’une main de fer depuis 1994. Ce vendredi, sa réélection sera une formalité.

Profil

Il est archi-favori. Paul Kagamé, 59 ans, va décrocher un troisième mandat de sept ans. Peu connus, ses deux concurrents n’ont ni l’argent ni la liberté du Front patriotique rwandais (FPR), le quasi parti unique. Mais pour beaucoup, même si les élections avaient été honnêtes, Paul Kagamé l’aurait emporté.

Après tout, il est l’homme qui a mis fin au génocide en 1994 quand, à la tête des guérilleros du FPR, il a chassé les extrémistes hutus du pouvoir. Pour une majorité de Rwandais, hutus compris, il a aussi permis de tourner la page d’une tragédie qui a fait 800 000 morts.

Visage ascétique, souvent impassible, Paul Kagamé cultive le secret. On ne sait rien de sa vie privée, à part son mariage avec Jeannette, ses quatre enfants et sa passion pour le sport. Pas étonnant. Au cours de ses trente-deux ans d’exil, il dirigea le Renseignement de son ami Museveni, inamovible président de l’Ouganda depuis 1986.

En vingt-trois ans de pouvoir Kagamé, le Rwanda s’est taillé une réputation de pays sûr, bien géré et peu corrompu. Pas si fréquent en Afrique. La pauvreté a reculé, les indicateurs de santé ont progressé. Tout cela est au crédit de Kagamé. La Banque mondiale en a fait son chouchou.

L’Occident aussi, culpabilisé par le génocide. Peu importent les élections gagnées avec 95 % des voix, les conseillers trop critiques traités de « chiens », les embastillements d’opposants. Et ces dissidents rwandais mystérieusement assassinés en Afrique du Sud…

Le vent a pourtant tourné en 2012, quand le Rwanda est intervenu au Congo démocratique. Accusé de violer les droits de l’homme, Kagamé s’en fiche, moque « l’arrogance » de l’Occident : « Un dirigeant fort n’est pas nécessairement un mauvais dirigeant. » (Source Ouest France) 



A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire