Cameroun – Des événements dramatiques





Bonjour à toutes & tous ! Encore une fois je mets les pieds dans le plat, car les médias français n’en parlent pas ! Ce qui se passe au Cameroun actuellement est juste dramatique.

Depuis octobre 2016 quand la crise a éclaté, les avocats revendiquaient une réforme du système dénonçaient l’abandon du système éducatif anglo-saxon. en janvier 2017   Le gouvernement a déclaré l’interdiction de deux mouvements contestataires qui appelaient depuis plus d’un mois à l’organisation de journées « villes mortes » et avait procédé à des arrestations.

Rentré au mois de juin 2017 après une longue carrière à l’ONU, l’avocat Simon Munzu a créé l’Anglophone Dialogue Forum pour trouver une issue à la crise. Il ne faut pas chercher chez Simon Munzu la moindre once de radicalisme. Cet avocat, qui a travaillé près de vingt ans au sein des Nations unies, est revenu au Cameroun avec l’ambition de trouver une issue à la crise qui agite les deux provinces anglophones du pays qui l’a vu naître. 

Alors que la contestation perdure et que le risque d’année blanche devient évident pour les élèves déscolarisés depuis la fin de l’année 2016, cet avocat membre du barreau camerounais, déplore la cécité des autorités de Yaoundé. Hier c’était encore ville morte à Buéa et les événements se sont durcis et précipités sans que l’on comprenne vraiment pourquoi, les gens marchaient en protestant et brandissant leur drapeau d’Ambazonia stage et chantaient même leur propre hymne national ! Tous ces gens marchaient avec des branches d’arbres à la main. Certains étaient aussi agglutinés le long de la chaussée avec des cailloux….

Aucune violence était à déplorer ! Mais on ne sait pourquoi, la résidence du Maire du Buea a été prise en otage et ses biens ont été détruits, le Maire de Buea a riposté, un mort parmi les manifestants ! Le poste de gendarmerie de Kumba, plus précisément celui de Ekingwindily et un gendarme a été blessé et pour être franche les nouvelles ne sont pas bonnes du tout, d’autant plus que “ces casseurs” ne sont-ils pas envoyé par le gouvernement Biya, histoire de diviser encore plus le pays…. Diviser pour régner est légendaire, de plus La Commission sur le bilinguisme et le multiculturalisme [créée par Paul Biya] est juste un gadget. Une mesure de plus pour s’éloigner des vrais problèmes ! Paola



Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire