Tunisie – Tentative d’attaque au couteau






Un homme de 45 ans a été arrêté ce mardi en Tunisie après avoir tenté d’attaquer à coup de couteau une patrouille de la police près de la synagogue de Tunis.

Un homme de 45 ans soupçonné d’avoir tenté en vain d’attaquer mardi à coups de couteau une patrouille de police près de la synagogue de Tunis, a été arrêté et remis aux services antiterroristes, a indiqué le ministère de l’Intérieur. Des cordons de sécurité supplémentaires ont été déployés aux alentours de la grande synagogue située dans le centre de la capitale, après l’attaque survenue mardi matin.

Le suspect, originaire d’un quartier populaire de la périphérie de Tunis, la cité Ettadhamen, n’a pas de casier judiciaire, a précisé le colonel Walid Ben Hkima, porte-parole de la Sûreté nationale.

Maîtrisé et arrêté par l’officier et l’agent qu’il est soupçonné d’avoir tenté de poignarder, sans parvenir à les blesser, il est actuellement entendu par les services antiterroristes, a précisé le ministère dans un communiqué. Une enquête a été ouverte afin de déterminer son mobile et son appartenance éventuelle à des groupes extrémistes.

Le pays sous état d’urgence

La Tunisie demeure sous état d’urgence depuis une série d’attentats djihadistes meurtriers en 2015, mais la situation sécuritaire s’y est nettement améliorée ces deux dernières années. Plusieurs milliers de personnes ont participé début mai au traditionnel pèlerinage juif de la Ghriba, dans la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île de Djerba, confirmant un regain d’affluence après des années marquées par l’insécurité.

Mais en dépit d’un affaiblissement des groupes jihadistes, des incidents récurrents continuent à se produire. Début novembre 2017, deux policiers en faction devant le Parlement avaient ainsi été poignardés par un Tunisien originaire du même quartier, un jeune homme radicalisé selon les autorités, et l’un des policiers avait succombé à ses blessures peu après. 

Cet incident intervient alors que deux manifestations ont réuni une centaine de personnes chacune à Tunis pour protester contre l’inauguration la veille de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem et contre la mort de dizaines de manifestants palestiniens, tués par les forces israéliennes dans la bande de Gaza. (Source OuestFrance)





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire